Commerce extérieur

   
   

 


 

Le commerce extérieur s’est développé à haute vitesse. Le volume global des importations et exportations de l’année a atteint 851,2 milliards de USD, soit une croissance de 37,1% par rapport à l’année précédente, dont la valeur des exportations a été de 438,4 milliards (+34,6%) et celle des importations, de 412,8 milliards (+39,9%). L’import-export lié aux principaux partenaires commerciaux a connu une augmentation très rapide.

Les énergies et matières premières importées ont augmenté dans une large mesure. Le pétrole brut importé de l’année s’est élevé à 91,12 millions de tonnes, soit une croissance de 31,3% par rapport à l’année précédente; l’essence importée a atteint 28,24 millions de tonnes (+38,8%); les aciers importés, 37,17 millions de tonnes (+51,8%); l’alumine importé, 5,61 millions de tonnes (+22,6%); le sable de fer importé, 148,13 millions de tonnes (+32,9%).

Les investissements étrangers directs maintiennent une envergure assez importante. En 2003, la Chine a approuvé l’établissement de 41 081 entreprises à investissement étranger (+20,2%), avec un montant d’investissements contractuels de 115,1 milliards de USD (+39,0%), dont 53,5 milliards ont été réellement utilisés (+1,4%). À la fin de décembre 2003, dans l’ensemble du pays, le nombre des entreprises à investissement étranger a atteint 465 277, avec un montant d’investissements contractuels de 943,13 milliards de USD, dont 501,47 ont été réellement utilisés.

En 2003, les dix premiers pays et unités territoriales qui investissent sur le continent chinois (évalués d’après le montant de capitaux étrangers réellement investis) sont: Hongkong, Îles Vierges, Japon, Corée du Sud, États-Unis, Taiwan, Singapour, Samoa occidentales, Caïmans, et Allemagne.

La coopération économique et technologique avec l’étranger a maintenu un bon élan. Le montant de contrats nouvellement signés de travaux forfaitaires à l’étranger, de coopération en matière de main-d’œuvre et de projets de consultation et de conception à l’étranger était en 2003 de 20,9 milliards de USD, soit une augmentation de 17,0%; le chiffre d’affaires réalisé était de 17,2 milliards de USD, une croissance de 20,1%.

À la fin de 2003, la Chine comptait environ 1 500 entreprises qualifiées pour la prise en charge forfaitaire de projets à l’étranger. Parmi elles, les entreprises spécialisées de grande dimension ont augmenté sensiblement et leur compétitivité internationale s’est élevée progressivement. En 2002, 43 entreprises chinoises figuraient sur la liste des 225 plus puissants entrepreneurs du monde, élus par ENR des États-Unis.

Les données statistiques sur les investissements directs ont été rendues publiques pour la première fois. À la fin de 2003, le ministère du Commerce a publié pour la première fois les statistiques des investissements directs de la Chine à l’étranger. Les données montrent qu’à la fin de 2002, le montant net des investissements directs (non financiers) chinois totalisait 29,92 milliards de USD dont 2,7 milliards pour l’année 2002; le chiffre de vente des entreprises chinoises à l’étranger a atteint 77,2 milliards de USD en 2002.

Des accords bilatéraux sur la protection de l’investissement et sur l’évitement de la double perception fiscale ont été signés. Pour s’adapter à la demande de l’ouverture sur l’extérieur, attirer les investissements étrangers et protéger les droits et intérêts des investisseurs chinois à l’étranger, la Chine a signé avec 106 pays un accord sur la protection de l’investissement, qui est entré en vigueur dans plus de la moitié des pays, et avec 81 pays, un accord sur l’évitement de la double perception fiscale.

 
 

Relations économiques et commerciales

 
  Cours de change moyen annuel de RMB yuan contre les principales monnaies étrangères  
  Volume total des importations et des exportations  
   
  Utilisation des capitaux étrangers