Accueil Actualité
Editions spéciales
Photos-Vidéos
Services
Vous
ENVIRONNEMENT
[Favoris] [Imprimer] [Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A A]
Des militants rencontreront Apple pour discuter de problèmes de pollution

Des organisations chinoises de protection de l'environnement s'envoleront vers les États-Unis en novembre afin de négocier avec Apple, après avoir publié un rapport montrant que les rejets de polluant en Chine de la firme californienne se sont « élargis et étendus à travers sa chaîne d'approvisionnement ».

Les négociations se focaliseront sur le récent rapport qui accuse Apple de contribuer à la pollution ainsi que sur les réponses de la compagnie, déclare M. Wang, un responsable de l'Institut des affaires publiques et environnementales, l'une des ONG ayant publié le rapport en août.

Il s'agit des quatrièmes négociations avec Apple concernant le problème de la pollution. Les trois rencontres précédentes avaient principalement porté sur les méthodes utilisées par les ONG pour examiner la pollution, mais aucune réponse officielle au problème n'avait été fournie par Apple, précise M. Wang.

Le rapport intitulé « L'Autre face d'Apple II - l'étendue de la pollution à travers la chaîne d'approvisionnement » a été publié par cinq ONG chinoises et met en cause la compagnie pour complicité dans la pollution, après avoir découvert que plus de 27 des fournisseurs d'Apple présentaient des problèmes environnementaux.

Le rapport fait suite à « L'Autre face d'Apple », publié en janvier, qui mettait l'accent sur les cas de pollution et d'empoisonnement dans la chaîne d'approvisionnement du géant américain, notamment le cas d'une usine de Suzhou, où 137 ouvriers ont été empoisonnés.

Malgré tout cela, Apple a systématiquement échoué cette année à répondre aux interrogations concernant les effets environnementaux néfastes de sa chaîne de fournisseurs, indique le rapport. « Nous avons constaté que les rejets de polluants de la compagnie se sont élargis et étendus à travers sa chaîne d'approvisionnement et ont sérieusement nui aux communautés locales. »

Le rapport évoque en particulier le cas de l'usine Meiko Electronics de Wuhan visitée par ses enquêteurs. Cette dernière joue le rôle de nouvelle base de production de PCB pour Apple sur la partie continentale de Chine.

Les enquêteurs ont découvert de « larges quantités d'eaux usées déversées dans les rivières et lacs environnants », conférant aux cours d'eau une couleur d'un « blanc laiteux ».

Les échantillons relevés par les ONG montrent une forte teneur de l'eau en métaux lourds, notamment en cuivre et en nickel. Le taux de ce dernier se situait à 11,15 fois le niveau autorisé pour les eaux de surface, précise le rapport.

Les enquêteurs ont noté que les cours d'eau contaminés aux métaux lourds se déversaient ensuite dans le lac Nantaizi, qui est directement connecté au fleuve Yangtsé.


 

french.china.org.cn     2011/10/18

[Favoris] [Imprimer] [Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A A]
Liens connexes
Les sous-traitants d'Apple accusés de pollution
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme

Retournez en haut de la page