Envoyer [A A]

La Chine apprécie les critiques russes de la visite de Nancy Pelosi à Taiwan

French.china.org.cn | Mis à jour le 18. 08. 2022 | Mots clés : Nancy Pelosi, Taiwan, Poutine
Le président russe Vladimir Poutine.

« La Chine apprécie hautement les critiques faites par le président russe Vladimir Poutine sur la visite provocatrice de la présidente de la Chambre des Représentants des Etats-Unis, Nancy Pelosi, à Taiwan, car celles-ci montrent la coordination stratégique sino-russe de haut niveau et le soutien ferme que s’apportent réciproquement les deux pays sur les questions concernant leurs intérêts fondamentaux », a indiqué mercredi le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin.

Ses commentaires ont fait suite aux critiques prononcées par Vladimir Poutine lors de la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, qui a estimé que la visite à Taiwan de Nancy Pelosi était « une provocation soigneusement planifiée ».

« Il ne s’agit pas seulement de la visite d’une seule politicienne irresponsable. Cela fait partie d’une stratégie délibérée et consciente de la part des Etats-Unis, visant à déstabiliser et détériorer la situation dans la région et le monde. C’est une démonstration éhontée de manque de respect vis-à-vis de la souveraineté des autres pays et de leurs obligations internationales. Nous voyons cela comme une provocation soigneusement planifiée », a déclaré le président Poutine.

Les remarques de Vladimir Poutine montrent le soutien constant et ferme de la Russie à la Chine sur la question de Taiwan, avec le maintien du « Principe des quatre refus » : le refus de reconnaître « l’indépendance de Taiwan », le refus de « deux Chines » ou de « Une Chine, un Taiwan », le refus de soutenir l’adhésion de Taiwan dans les organisations internationales auxquelles peuvent uniquement adhérer les Etats souverains, ainsi que le refus de vendre des armes à Taiwan, explique Ding Xiaoxing, le directeur de l’Institut des études eurasiatiques affilié à l’Institut des relations internationales contemporaines de Chine.

Dans son discours d’ouverture à la Conférence de Moscou sur la sécurité internationale, Vladimir Poutine a accusé les Etats-Unis d’essayer de prolonger le conflit en Ukraine et affirmé que certains pays occidentaux essayaient de détourner l’attention de leur population de leurs problèmes socioéconomiques aigus internes en rejetant leurs propres échecs sur la Russie et la Chine.

D’après Ding Xiaoxing, les tensions à travers le détroit de Taiwan ont fait partie des sujets phares lors de la Conférence et la coordination stratégique réciproque entre la Chine et la Russie va se renforcer. « La plupart des pays dans le monde soutiennent la Chine face à cette visite hautement provocatrice de Nancy Pelosi », note-t-il.

Wang Wenbin a souligné que plus de 170 pays s’étaient exprimés en faveur de la justice.

« Ils ont réaffirmé leur engagement en faveur de la Chine unique et leur soutien aux efforts de la Chine pour défendre la souveraineté nationale et l’intégrité territoriale. […] La Chine va continuer à travailler avec la communauté internationale pour sauvegarder les objectifs et les principes de la Charte des Nations unies, et maintenir conjointement la paix et la stabilité régionales et mondiales », a-t-il déclaré.


Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn