Envoyer [A A]

Xi Jinping met en avant la prospérité commune

French.china.org.cn | Mis à jour le 18. 08. 2022 | Mots clés : Xi Jinping, Jinzhou

Le 20e Congrès national du Parti communiste chinois (PCC), qui doit se tenir plus tard dans l'année, est largement considéré comme un événement important qui inaugurera un nouveau départ sur la voie de la transformation globale de la Chine en un pays socialiste moderne.

Gardant à l'esprit les objectifs de modernisation de la Chine, Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du PCC, a entamé mardi une tournée d'inspection à Jinzhou, une ville de la province du Liaoning (nord-est), où il a réitéré les caractéristiques essentielles de la modernisation de la Chine et a appelé à des efforts pour revitaliser le nord-est du pays.

Lors d'une discussion avec des habitants d'un parc forestier à Jinzhou, M. Xi, qui est également président de la Chine et président de la Commission militaire centrale, a déclaré que la modernisation à la chinoise se traduisait par une prospérité et un bonheur communs pour tous, et pas seulement pour quelques-uns.

Alors que les anciennes bases industrielles des provinces du Liaoning, du Jilin et du Heilongjiang, toutes dans le nord-est de la Chine, se sont développées à un rythme relativement lent ces dernières années, M. Xi a appelé à poursuivre les efforts pour mener à bien la stratégie de revitalisation du nord-est, à accélérer la restructuration industrielle et à répondre aux exigences de la réforme et du développement dans la nouvelle ère.

« Nous avons pleinement confiance dans la revitalisation de la région du nord-est », a déclaré M. Xi.

Au cours de la tournée d'inspection de mardi à Jinzhou, M. Xi a également été informé des efforts du Liaoning en matière de contrôle des inondations et de restauration et conservation écologiques, et a donné des instructions sur la manière d'améliorer les travaux de contrôle des inondations ainsi que de renforcer les capacités à prévenir les catastrophes naturelles.

« En faisant de la Chine un pays socialiste moderne, le PCC a clairement indiqué qu'aucun groupe ethnique ou région ne serait laissé pour compte, car la modernisation de la Chine vise à promouvoir le développement global du peuple et à viser la prospérité commune pour tous », a indiqué M. Xi.

Pang Lisheng, professeur d'études politiques à l'Université normale du Nord-Est, a avancé que « la modernisation de la Chine est centrée sur les personnes et diffère du modèle des pays occidentaux dans lesquels le capital est le principal moteur ».

« La modernisation à la chinoise prend le désir du peuple pour une vie meilleure comme objectif de ses efforts afin de remédier à un développement déséquilibré et insuffisant, et elle préconise que le développement soit pour le peuple et par le peuple, et que ses bénéfices soient partagés par le peuple », a affirmé M. Pang.

S'exprimant lors de la cérémonie marquant le 100e anniversaire du PCC en juillet 2021, M. Xi a déclaré : « Alors que nous avons soutenu et développé le socialisme à la chinoise et conduit des progrès coordonnés dans les aspects matériels, politiques, éthiques et culturels, mais aussi sociaux et écologiques, nous avons été les pionniers d’une voie nouvelle et unique à la Chine vers la modernisation, et avons créé un nouveau modèle pour le progrès humain ».

Le prochain 20e Congrès national du PCC devrait élaborer un plan pour la stratégie en deux étapes qui vise à permettre au pays de réaliser une modernisation nationale de base d'ici 2035, puis à faire de la Chine un grand pays socialiste moderne et prospère, fort, démocratique, culturellement avancé, harmonieux et beau au milieu de ce siècle.

Boris Tadic, ancien président de la Serbie, a déclaré que « comprendre la Chine est inséparable de comprendre la philosophie chinoise de la modernisation ».

« C'est une énorme erreur de l'Occident de percevoir avec arrogance que la Chine est en concurrence avec lui, essayant d'atteindre ses niveaux. Non. La Chine change la nature même de la modernisation, créant sa propre manière originale de prospérer dans le monde contemporain. Sa manière vise à créer, pas à poursuivre la concurrence », a soutenu M. Tadic dans un discours prononcé en octobre, cité par le Quotidien du Peuple.


Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn