Envoyer [A A]

La visite d’Emmanuel Macron en Chine poursuit la nouvelle trajectoire des relations sino-européennes

French.china.org.cn | Mis à jour le 09. 01. 2018 | Mots clés : visite,Emmanuel Macron, Chine

Le 8 janvier, le président français est arrivé à Xi'an, point de départ d’une visite d'Etat de trois jours en Chine. Pour sa première visite, Emmanuel Macron a été le premier dirigeant d’une puissance européenne accueilli en Chine après le 19e Congrès national du Parti communiste chinois, ainsi que le premier chef d’Etat occidental reçu en ce début d’année 2018. Cette visite s’inscrira non seulement dans la longue histoire de coopération des relations sino-françaises, au-delà de la portée bilatérale, elle aura un rôle de pilote pour les relations UE-Chine et dessinera un trait plein et assuré pour la coopération internationale entre grandes puissances dans une nouvelle ère.

Dans la diplomatie entre la Chine et les grandes puissances occidentales, les relations sino-françaises revêtent un caractère stratégique spécial. La France tient à une notion de la diplomatie marquée par l’indépendance et un esprit de grande puissance tournée vers le monde. Elle fut la première parmi les grandes puissances occidentales à établir des relations diplomatiques avec la Chine nouvelle, avant de créer avec elle un partenariat stratégique global. La relation sino-française a connu des difficultés, mais les dirigeants des deux pays ont su garder une vision stratégique clairvoyante et communiquer pour surmonter les divergences et parvenir à un consensus, ce qui a conduit à un développement continu. La Chine et la France ne connaissent pas de différends sur des intérêts géopolitiques fondamentaux, elles exercent un soutien mutuel sur les enjeux mondiaux communs, ne s’inscrivent pas dans une concurrence de jeu à somme nulle en matière de technologies fondamentales. Au contraire, elles entretiennent une coopération visant des résultats mutuellement bénéfiques, une vision capable de dépasser les différences entre Orient et Occident, et deux cultures brillantes admirées de chaque côté. Les rencontres entre leurs dirigeants ne se bornent pas à de simples réunions de courtoisie, elles ont souvent une grande signification stratégique. La visite d’Emmanuel Macron continue cette trajectoire des relations sino-françaises.

Dans le schéma à échelons multiples, tridimensionnel et global des relations Chine-UE, la France joue un rôle décisif. La France et l'Allemagne sont le moteur de l'intégration européenne. Si l'Allemagne représente le mouvement du moteur, la France tient un rôle de soupape. L’intégration est impossible sans le carburant stratégique fourni par la France, ni sans sa capacité à éliminer comme un gaz d'échappement les pensées défaitistes. Après le Brexit, la France deviendra le seul pays membre permanent du Conseil de sécurité des Nations Unies au sein de l’UE, ainsi que la seule puissance nucléaire. En novembre dernier, il a été décidé au cours des négociations sur le Brexit que Paris récupèrerait l'Autorité bancaire européenne, une belle victoire pour la ville qui veut devenir le nouveau centre financier de l’Europe. On peut prévoir que la place de la France au sein de l'UE ne va aller qu’en augmentant. Aujourd'hui, dans une Europe marquée par le populisme et la fragmentation des factions politiques, avec les difficultés d’Angela Merkel à former un gouvernement de coalition après les élections allemandes, la montée préoccupante du Mouvement 5 étoiles en Italie, ou encore l'Espagne meurtrie par les forces séparatistes catalanes, l’Europe est en proie au chaos des affaires intérieures de ses membres et ne trouve plus le temps de faire avancer son projet. En France, où la menace de l'extrême-droite a pesé sur les élections présidentielles avec le Front national au second tour, le nouveau mouvement politique d’Emmanuel Macron a progressivement réussi à prendre le dessus. A travers une série de projets de réforme, le développement politique et social est entré dans une période relativement stable. La France a ainsi plus de temps et d’énergie, mais aussi plus d'expérience et d’émotion pour penser le futur de l’Europe. En se rendant personnellement en Chine aujourd’hui, et en discutant de grands plans de coopération avec elle, Emmanuel Macron indique que la Chine est cruciale dans le réseau qui compte pour l'Europe. La coopération sino-française fournira un nouveau modèle pour la coopération Chine-UE, et la réunion des deux chefs d’Etat donnera un nouvel élan au développement des relations sino-européennes.

La Chine est aujourd’hui proche de son objectif de construction d'une société modérément prospère, et le socialisme aux caractéristiques chinoises est entré dans une période critique de nouvelle ère. La Chine s’affirme de plus en plus au centre de la scène internationale et apporte une plus grande contribution, non seulement grâce à sa croissance économique, mais aussi par l'innovation institutionnelle et le développement de nouvelles idées. Emmanuel Macron, qui vient de fêter ses quarante ans, représente une jeune génération de leaders européens. Il est devenu la coqueluche des cercles politiques européens et américains. Il a déclaré qu’il admirait le développement vigoureux de la Chine, a exprimé un grand intérêt pour l'orientation idéologique et politique du rapport présenté par le président Xi Jinping au 19e Congrès national, ainsi que ses grandes attentes avant leur rencontre en tête-à-tête. Le président Macron est susceptible d’ouvrir pour le reste du monde une fenêtre sur les nouvelles idées de développement et la nouvelle ère de la Chine. Ce président qui porte haut l’étendard de la réforme pour faire renaître la France, qui attache une grande importance à l’action mondiale en matière de changement climatique, pour qui résonnent les concepts chinois de réforme et de développement, d'innovation et d'esprit d'entreprise, ainsi que de communauté de destin de l’humanité, est en mesure de faire dépasser aux relations sino-françaises et sino-européennes une simple dimension commerciale pour résoudre les litiges en matière de concurrence, éliminer les suspicions nationales, et ouvrir un vaste espace de coopération gagnant-gagnant pour le futur. 

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn