Envoyer [A A]

Le Sommet de Xiamen pour renforcer les liens entre les BRICS

French.china.org.cn | Mis à jour le 11. 08. 2017 | Mots clés : Le Sommet de Xiamen,BRICS

Le prochain Sommet des BRICS à Xiamen aidera les cinq pays membres à bâtir un partenariat économique plus puissant et un avenir meilleur, estime le président de la Nouvelle banque de développement (NDB) des BRICS, Kundapur Vaman Kamath.

Cela fait plus d'une décennie, que le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud se sont rassemblés pour former les BRICS. Pour M. Kamath, la NDB est elle-même devenue « un résultat de l'unité économique » du groupe d'économies émergentes.

Lors du 9e Sommet des BRICS qui se déroulera dans la ville de Xiamen début septembre, celui-ci présentera les progrès de la banque au cours des deux dernières années, ainsi que la direction qu'elle devrait prendre sur les deux à trois prochaines années.

Fondée par les Etats-membres des BRICS en 2014, la NDB fut lancée à Shanghai en juillet 2015 et devint pleinement opérationnelle début 2016.

Le premier prêt financé par la NDB - un projet d'énergie solaire à Shanghai - devrait débuter ses opérations en août. Et en septembre, la banque devrait approuver cinq nouveaux projets d'une valeur totale de 1,5 milliard de dollars (1,44 milliard d'euros), avec deux d'entre eux en Chine.

Au total, la Banque a 23 projets à différents stades de préparation pour 2017-2018, avec un montant total de prêts atteignant les 6 milliards de dollars. En 2016, la NDB a accordé des crédits à sept projets.

Selon sa stratégie générale pour 2017-2021, la banque placera environ deux tiers de ses prêts dans le développement d'infrastructures durables : « La croissance des pays émergents, particulièrement la croissance que nous avons pu observer en Chine, a clairement souligné l'importance que la croissance soit durable. […] Je dirais que nous avons appris de l'expérience de la Chine de mettre la durabilité au cœur du processus de financement », explique M. Kamath.

La NDB étudie davantage d'opportunités de financement en devises locales dans les pays membres.

A la suite du bon accueil l'année dernière de la première émission d'obligations sur le marché en Chine, M. Kamath indique que la banque prévoit une autre émission d'obligations entre 3 et 5 milliards de yuans (382 à 637 millions d'euros) au deuxième semestre de cette année.

Dans le même temps, elle prévoit d'émettre des obligations en devises locales dans les autres pays membres : « L'Inde sera vraisemblablement l'un des premiers [pays concernés] et le dialogue que nous entretenons avec les banques en Russie et les autres pays membres indique qu'il y a une bonne marge de manœuvre pour lever des obligations en devises locales dans ces pays », annonce M. Kamath.

Par ailleurs, la banque devrait ouvrir ses premiers bureaux régionaux à Johannesburg en Afrique du Sud, le 17 août. Ce bureau régional sera le « visage [de la banque] en Afrique » et il se concentrera initialement sur la préparation des projets dans les tuyaux.

D'après M. Kamath, la banque prévoit d'ouvrir d'autres bureaux régionaux, mais le calendrier pour cela n'est pas encore défini.

 

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: french.china.org.cn

Réagir à cet article

Votre commentaire
Pseudonyme
Anonyme
Les dernières réactions (0)

Les articles les plus lus