L’utilisation à l'étranger des cartes bancaires chinoises sera bientôt surveillée

Par : Sofia |  Mots clés : cartes bancaires ,surveillée,à l'étranger
French.china.org.cn | Mis à jour le 08-08-2017

A partir du 1er septembre, toutes les banques seront tenues de soumettre les transactions transfrontalières effectuées avec des cartes chinoises à l'Administration d'Etat des devises étrangères (SAFE). Les experts affirment qu’aucun changement ne sera requis de la part des consommateurs.

Selon le Beijing Youth Daily de dimanche, la SAFE a publié une circulaire sur la déclaration des transactions faites par carte bancaire à l'étranger au début du mois de juin.

Cela s’inscrit dans les efforts visant à lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme.

Pour améliorer les statistiques et surveiller les transactions sur les cartes bancaires à l'étranger, les institutions financières nationales qui délivrent des cartes devront signaler les retraits à l'étranger et les transactions individuelles d'un montant supérieur à 1000 yuans (150 dollars) avec des cartes bancaires nationales.

Les statistiques montrent que le montant total des transactions par carte bancaire à l'étranger des particuliers a dépassé 120 milliards de dollars en 2016.

Liu Jian, chercheur en chef à la Banque des communications, a affirmé que les consommateurs n’avaient pas à s'inquiéter, car il s'agit d'une opération de vérification des institutions financières qui ne changera rien à leur processus d’achat.

« La collecte de données pourrait constituer une base solide pour les nouvelles technologies telles que les grandes données », a-t-il souligné.

« Grâce aux grandes données, les résultats analytiques seront plus précis en ce qui concerne les transactions douteuses. »

Tan Xiaofen, vice-directeur du Centre international de recherche sur les finances de l'Université centrale de finance et d'économie de Beijing, a déclaré dimanche que cette mesure vise à suivre les transactions répétées à l'étranger pour vérifier qu'elles représentent des transactions réelles. Les systèmes de suivi pourraient faciliter la campagne anticorruption en cours, a-t-il ajouté.

Ces dernières années, certaines entreprises ont tenté d'émettre des cartes bancaires aux noms de leurs employés pour transférer des actifs, a déclaré M. Tan. Cette réglementation contribuera à identifier les intentions derrière les retraits et transactions.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page