share

La Chine et la Nouvelle-Zélande s'engagent à élargir le champ des échanges commerciaux et à approfondir les échanges entre peuples

Par : 杨越胜 |  Mots clés : Chine, Nouvelle-Zélande, visite
French.china.org.cn | Mis à jour le 13-06-2024
Agence de presse Xinhua | 13. 06. 2024

Le Premier ministre chinois Li Qiang a rencontré jeudi son homologue néo-zélandais Christopher Luxon, les deux dirigeants ayant convenu d'élargir le champ des échanges commerciaux et investissements bilatéraux et d'approfondir les échanges entre peuples.

A cette occasion, M. Li a déclaré que sa visite coïncidait avec le 10e anniversaire de la visite officielle du président Xi Jinping en Nouvelle-Zélande et de l'établissement du partenariat stratégique global Chine-Nouvelle-Zélande.

Au cours des dix dernières années, quelle que soit l'évolution de la conjoncture internationale, la Chine et la Nouvelle-Zélande ont toujours adhéré au respect mutuel, à l'inclusion, à la coopération et au développement conjoint, promouvant les relations bilatérales pour réaliser des progrès substantiels, et créant de multiples "premières" dans la coopération bilatérale, a-t-il affirmé.

La Chine est prête à travailler avec la Nouvelle-Zélande pour poursuivre leur amitié traditionnelle, renforcer l'esprit consistant à "s'efforcer d'être le premier", stimuler conjointement la croissance et déployer des efforts pour améliorer le partenariat stratégique global Chine-Nouvelle-Zélande afin d'apporter plus de bénéfices à leurs peuples, a ajouté M. Li.

M. Li a déclaré que le développement respectif de la Chine et de la Nouvelle-Zélande constituait une opportunité pour l'une et l'autre plutôt qu'un défi, appelant les deux pays à demeurer en tant que partenaires de respect mutuel, de confiance réciproque et de bénéfice mutuel, qui apprennent l'un de l'autre et encouragent l'unité et la coordination.

La Chine est disposée à travailler avec la Nouvelle-Zélande pour développer continuellement le commerce, explorer le potentiel de coopération dans des secteurs tels que l'économie numérique, l'économie verte, les véhicules à énergie nouvelle et l'industrie créative, et promouvoir conjointement la coopération économique régionale, a assuré le PM chinois.

Il a également appelé les deux pays à éliminer les perturbations non économiques dans leurs relations économiques et commerciales afin de fournir aux entreprises des attentes stables et un environnement commercial favorable, ajoutant que la Chine accueillait favorablement davantage d'investissements de la part des entreprises néo-zélandaises.

Notant que la Chine était disposée à approfondir les échanges culturels et entre peuples avec la Nouvelle-Zélande, M. Li a déclaré que la Chine inclurait la Nouvelle-Zélande dans la liste des pays unilatéralement exemptés de visa, espérant que la Nouvelle-Zélande offrira plus de facilités aux ressortissants chinois pour visiter la Nouvelle-Zélande.

La Chine et la Nouvelle-Zélande sont toutes deux de ferventes partisanes du multilatéralisme, du libre-échange et d'une économie mondiale ouverte, a rappelé M. Li, appelant les deux pays à renforcer la communication et la coordination dans les domaines multilatéraux et à encourager toutes les parties à se serrer les coudes contre vents et marées pour une coopération mutuellement bénéfique.

Pour sa part, M. Luxon a rappelé que depuis l'établissement de leur partenariat stratégique global il y a 10 ans, la Nouvelle-Zélande et la Chine avaient connu un développement solide de leurs relations économiques et commerciales bilatérales et entretenu des échanges étroits de personnel, ce qui a profité aux peuples des deux pays.

Il a assuré que la Nouvelle-Zélande adhérait fermement à la politique d'une seule Chine et qu'elle était disposée à renforcer le dialogue de haut niveau et la communication à divers niveaux avec la Chine, à approfondir la coopération dans les domaines de l'agriculture, l'alimentation, les industries créatives et la protection de l'environnement, à promouvoir les échanges entre peuples et à encourager le développement constant et approfondi des relations bilatérales.

La Nouvelle-Zélande se tient prête à consolider sa coopération avec la Chine en matière d'application de la loi, à améliorer la coordination et la coopération au sein de cadres multilatéraux tels que la Coopération économique pour l'Asie-Pacifique (APEC) et à relever ensemble les défis internationaux comme la lutte contre le changement climatique, a poursuivi M. Luxon.

MM. Li et Luxon sont convenus que le développement des relations sino-néo-zélandaises avait engendré des résultats satisfaisants. Les deux parties continueront d'appréhender et de gérer leurs relations avec une perspective stratégique à long terme, d'élargir la coopération bilatérale en matière de commerce et d'investissements, d'approfondir les échanges entre les peuples des deux pays et de travailler ensemble pour sauvegarder le multilatéralisme et le libre-échange, en faveur du développement constant, sain et stable des relations bilatérales.

Les deux pays ont accepté d'entamer des négociations sur la liste négative du commerce de services. Après leur entretien, MM. Li et Luxon ont témoigné la signature de documents portant sur la coopération bilatérale dans les secteurs du commerce de services, de l'environnement des affaires, de l'exportation de produits agricoles et alimentaires vers la Chine, des sciences et technologies, de l'examen des brevets ou encore de la protection des oiseaux migrateurs. Ils se sont également adressés ensemble à la presse.

Une déclaration commune sur les résultats de la réunion des dirigeants chinois et néo-zélandais a été publiée.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page