Vladimir Poutine affirme que la Russie veut préserver l'équité et la justice internationales avec la Chine

Par : Vivienne |  Mots clés : Russie-Chine-Poutine-WangYi
French.china.org.cn | Mis à jour le 21-09-2023
Agence de presse Xinhua | 21. 09. 2023

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré mercredi que son pays était prêt à coopérer avec la Chine afin de résister à l'hégémonie unipolaire et à la confrontation entre blocs et de sauvegarder l'équité et la justice internationales.

Il a tenu ces propos lors de sa rencontre à Saint-Pétersbourg avec Wang Yi, membre du Bureau politique du Comité central du Parti communiste chinois et directeur du Bureau de la Commission centrale des Affaires étrangères.

Il a déclaré que la visite du président chinois Xi Jinping en Russie en mars de cette année avait initié une nouvelle ère dans les relations entre les deux pays. Depuis, d'importants accords conclus entre les deux parties ont été progressivement mis en œuvre, aboutissant à des résultats positifs dans des domaines tels que la coopération économique et commerciale, les échanges culturels et le sport.

Il a affirmé que la Russie avait réussi à surmonter l'impact des sanctions unilatérales imposées par les pays occidentaux, et que son économie avait commencé à se redresser et à fonctionner normalement cette année. La Russie est prête à renforcer la planification commune et à approfondir sa coopération pragmatique avec la Chine, a-t-il ajouté.

M. Poutine a souligné que la Russie appréciait et soutenait fermement l'Initiative "la Ceinture et la Route" (ICR), s'opposait aux distorsions et aux diffamations visant l'ICR, et était disposée à renforcer les convergences entre l'Union économique eurasienne et l'ICR pour promouvoir une meilleure intégration régionale.

Il a déclaré que l'évolution de la situation internationale actuelle validait pleinement l'analyse stratégique du président Xi, selon qui le monde connaît en ce moment des changements sans précédent depuis un siècle. Grâce aux efforts collectifs de la Russie, de la Chine et d'autres parties, les BRICS ont réussi cette année à admettre de nouveaux membres, portant leur coopération à un nouveau niveau. La Russie est disposée à maintenir une coordination étroite avec la Chine dans les cadres multilatéraux tels que l'Organisation de coopération de Shanghai et le mécanisme BRICS, à résister à l'hégémonie unipolaire et à la confrontation entre blocs, et à sauvegarder l'équité et la justice internationales.

M. Wang a pour sa part déclaré que les chefs d'Etat des deux pays avaient cette année eu une rencontre fructueuse, et avaient conjointement défini un nouveau plan pour le partenariat stratégique global de coordination Chine-Russie dans la nouvelle ère. Cela a défini des orientations claires et insufflé une nouvelle dynamique au futur développement des relations bilatérales, a-t-il ajouté.

Il a noté qu'au cours de sa visite actuelle, il avait eu des entretiens approfondis sur la coopération entre les deux pays dans divers domaines avec le secrétaire du Conseil de sécurité russe Nikolaï Patrouchev et le ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

M. Wang a déclaré que la Chine, en prenant comme ligne directrice fondamentale l'important consensus atteint par les chefs d'Etat des deux pays, était prête à travailler avec la Russie pour renforcer la confiance stratégique mutuelle, approfondir la coopération pragmatique et consolider l'opinion publique et les bases sociales de l'amitié sino-russe.

Face à une situation internationale complexe, le monde évolue rapidement vers la multipolarité, et la mondialisation économique progresse malgré des vents contraires, a souligné M. Wang, ajoutant que les actions unilatérales n'étaient pas durables et que l'hégémonisme n'était pas populaire. Selon lui, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine et la Russie assument d'importantes responsabilités dans la promotion du développement et du progrès mondiaux. Les deux parties doivent renforcer la coopération stratégique multilatérale, protéger leurs droits et intérêts légitimes et déployer de nouveaux efforts pour faire avancer l'ordre international vers l'équité et la justice.

Les deux parties ont également échangé des points de vue sur la situation internationale et régionale actuelle. Concernant la question ukrainienne, Vladimir Poutine a réitéré la volonté de la Russie de la résoudre par le dialogue et la négociation.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page