FCSA : la Chine attache une "grande importance" à la visite d'Etat du président ivoirien (ambassadeur)

Par :  |  Mots clés : Ivoire-Chine-FSCA-Ouattara
French.china.org.cn | Mis à jour le 28-08-2018

La Chine attache une "grande importance" à la visite d'Etat que doit entamer mercredi le président ivoirien Alassane Ouattara, y voyant un "événement jalon dans l'histoire des relations bilatérales entre les deux pays", selon l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, Tang Weibin.

Elle sera l'occasion pour le président chinois Xi Jinping et son homologue ivoirien de "planifier le développement futur des relations sino-ivoiriennes et de dresser les perspectives pour approfondir la coopération, l'amitié entre la Côte d'Ivoire et la Chine", a estimé M. Tang dans une tribune publiée lundi sur "Fraternité Matin", premier quotidien de Côte d'Ivoire.

Au terme de sa visite, marquée par un entretien avec M. Xi et la signature de plusieurs accords de coopération, M. Ouattara participera, les 3 et le 4 septembre, au Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) sous le thème "Construire une communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide par la coopération gagnant-gagnant".

Il prendra notamment part à un dialogue de haut niveau entre les dirigeants chinois et africains et des représentants d'entreprises, ainsi qu'à la 6e conférence des entrepreneurs chinois et africains.

Tang Weibin se dit convaincu que cette visite permettra de "porter la coopération amicale et mutuellement bénéfique sino-ivoirienne à un nouveau palier, d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations déjà excellentes".

Les relations bilatérales ne cessent de s'intensifier dans divers domaines avec des résultats probants qui témoignent du soutien de la Chine aux efforts de la Côte d'Ivoire pour devenir un pays émergent.

Sur le plan politique, ces dernières années ont été marquées par des visites de haut niveau et des échanges intenses entre les gouvernements des deux pays, les organes législatifs, les collectivités territoriales et les partis politiques, ce qui permet de "renforcer la confiance politique mutuelle", selon l'ambassadeur.

Dans les domaines économique et commercial, les échanges commerciaux entre la Chine et la Côte d'Ivoire se sont élevés en 2017 à 1,8 milliard de dollars.

"La Chine est déjà devenue le premier partenaire étranger de financement et le 3ème partenaire commercial de la Côte d'Ivoire", a relevé M. Tang.

La Chine a financé d'importants projets d'infrastructures qui accompagnent le développement économique de la Côte d'Ivoire et l'amélioration des conditions de vie des populations. On peut citer le barrage de Soubré, le projet d'adduction d'eau potable d'Abidjan, le projet d'extension du port d'Abidjan, l'autoroute Abidjan-Bassam et le projet de développement et de réhabilitation du réseau électrique ivoirien.

La Chine a également contribué à la réalisation d'importants projets sociaux en Côte d'Ivoire, notamment le Palais de la culture à Abidjan, l'Hôpital de Gagnoa, la Maison des députés à Gagnoa, le centre de lutte contre le paludisme et le lycée d'excellence d'Anyama. Sans compter des dons du gouvernement chinois tels que le Stade olympique d'Ebimpé, le lycée d'excellence de Grand-Bassam ou encore le projet d'accès à la télévision par satellite pour 500 villages de Côte d'Ivoire.

Ces projets permettent de "promouvoir l'amitié sino-ivoirienne et apporter davantage de bénéfices au peuple ivoirien", a estimé M. Tang.

La coopération sino-ivoirienne s'est également renforcée dans le domaine sécuritaire avec le don par la Chine d'un patrouilleur de dernière génération pour la lutte contre la piraterie maritime d'une valeur de deux milliards de francs CFA (3,5 millions de dollars).

En outre, l'octroi chaque année de bourses à plus de 300 jeunes Ivoiriens et l'engouement suscité par l'ouverture d'un Institut Confucius à Abidjan pour l'apprentissage de la langue et de la culture chinoises renforcent la coopération dans le domaine culturel et de l'éducation.

Pour l'ambassadeur de Chine en Côte d'Ivoire, la coopération sino-ivoirienne est appelée à s'approfondir dans les autres domaines tels que l'agriculture, l'industrialisation, les ressources minières, la communication, la santé, le sport et les finances.

"Nous espérons sincèrement que la visite du président Ouattara en Chine marquera un nouveau jalon dans l'histoire des relations sino-ivoiriennes et permettra à la coopération amicale entre les deux pays, qui ont établi des relations diplomatiques en mars 1983, de se développer à un niveau plus approfondi et dans des domaines élargis", a-t-il conclu.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page