L'Iran appelle à la coopération avec le Pakistan contre le terrorisme

Par : Yann |  Mots clés : Iran, Pakistan
French.china.org.cn | Mis à jour le 26-07-2016

Un haut responsable de sécurité iranien a appelé lundi le Pakistan à travailler en commun pour enrayer le terrorisme dans la région.

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale de l'Iran, Ali Shamkhani, a appelé à entreprendre des mesures immédiates avec le Pakistan pour lutter contre le terrorisme, déclarant que Téhéran ne laisserait pas ses relations avec Islamabad ruinées par des terroristes qui cherchent à semer l'insécurité le long de la frontière entre les deux pays, a rapporté l'agence de presse Tasnim.

M. Shamkhani a également accusé certains pays, sans les nommer, de "perturber les relations de l'Iran avec le Pakistan en armant et en embauchant des terroristes pour créer de l'insécurité le long de la frontière commune".

Le responsable iranien, qui rencontrait le Conseiller à la sécurité nationale pakistanais, Nasser Janjua, lundi à Téhéran, a également souligné la nécessité d'assurer une sécurité durable à la frontière et des efforts communs des deux pays pour lutter contre le trafic de drogue, d'êtres humains et d'armes, ainsi que contre les bandes hors-la-loi.

Pour sa part, le responsable pakistanais en visite en Iran a appelé à la vigilance des musulmans face à "des complots étrangers qui cherchent à alimenter les conflits entre pays musulmans".

Islamabad compte promouvoir la sécurité et la coopération économique avec l'Iran, a déclaré M. Janjua.

Dimanche, la police iranienne a déclaré avoir saisi plus de deux tonnes d'opium dans la province de Sistan-Baloutchistan dans le sud-est du pays, à la frontière avec le Pakistan.

L'Iran a également annoncé jeudi avoir démantelé une cellule terroriste et arrêté 40 suspects dans les régions à la frontière du Pakistan.

Le groupe rebelle Jaish al-Adl, basé au Pakistan, est un groupe rebelle qui lutte pour obtenir davantage de droits pour les musulmans sunnites dans les provinces de Sistan et du Baloutchistan, et qui est tenu responsable d'un grand nombre d'attaques contre des postes frontière iraniens. F

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page