Beijing supprimera le chauffage au charbon dans 450 villages

Par :  |  Mots clés : Chine-Beijing-charbon
French.china.org.cn | Mis à jour le 29-01-2018

Beijing envisage de supprimer le chauffage au charbon dans 450 villages situés dans les zones de plaine cette année pour lutter contre la pollution de l'air.

Les foyers dans les 450 villages en question transformeront leur chauffage au charbon en chauffage au gaz ou à l'électricité, selon Sun Wenkai, chef de la Commission municipale des affaires rurales de Beijing.

Fin 2018, tous les villages des zones de plaine mettront fin à l'utilisation du charbon, a indiqué M. Sun.

Les autorités comptent également aider certains villages montagneux et situés près des sites des Jeux olympiques d'hiver 2022 à bénéficier du chauffage à l'énergie propre, a-t-il ajouté.

La consommation de charbon dans les zones rurales pendant la saison de chauffage constitue une des principales sources de pollution de l'air en hiver, a expliqué M. Sun.

Un total de 974.000 foyers dans 2.237 villages de Beijing sont passés à l'énergie propre, permettant de réduire la consommation de charbon d'environ 2,9 millions de tonnes chaque saison du chauffage, et obtenant une diminution des émissions de dioxyde de soufre de 14.000 tonnes.

Beijing a l'intention de dépenser plus de 19 milliards de yuans (3 milliards de dollars) dans la lutte contre la pollution de l'air cette année.

La capitale chinoise a intensifié ces dernières années les mesures visant à améliorer la qualité de l'air et a obtenu des résultats remarquables.

La densité moyenne des PM2,5 à Beijing était de 58 microgrammes par mètre cube l'année dernière, atteignant l'objectif fixé par le Conseil des Affaires d'Etat, et en baisse de 20,5% en 2016.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page