La protection du patrimoine culturel

 

    Dans les années 1990, l'investissement gouvernemental dans la protection et la sauvegarde du patrimoine culturel a été le plus important de toutes les époques antérieures, et les résultats sont remarquables. Les finances centrales ont affecté une subvention spéciale de 700 millions de yuans à la protection et la sauvegarde du patrimoine culturel. Grâce à cette somme, 1 000 projets concernant la protection des objets historiques ont été réalisés, et de nombreux objets anciens qui risquaient d'être détruits ont été protégés. Les travaux de restauration des sites historiques comme le palais du Potala, le monastère Ta'er, les Grottes de Kizil, de Longmen et de Yungang, le Palais d'Eté à Chengde (Hameau de la montagne pour fuir la chaleur) et la Chaumière du poète Du Fu ont éveillé l'intérêt des Chinois et des étrangers.
    A présent, 100 villes historiques et culturelles au niveau national et plus de 80 villes du même genre au niveau provincial ont été choisies par les départements concernés, afin de protéger ces villes et leurs monuments et sites historiques et de conserver leur disposition et aspect originaux et leur culture traditionnelle. La ville ancienne de Lijiang au Yunnan et celle de Pingyao au Shanxi sont deux bons exemples. Grâce à leur parfaite conservation, elles ont été inscrites sur la liste du Patrimoine culturel et naturel mondial.
    Etant un grand pays traditionnellement agricole, la Chine possède de nombreux villages anciens répartis dans toutes les régions du pays; c'est une particularité rare dans le monde. Outre un petit nombre de villages existants qui ont été construits sous les Song et les Yuan, la plupart, datant des Ming et des Qing, sont répartis dans les régions de montagne reculées où les transports étaient difficiles et l'économie, sous-développée. Ces villages se trouvent dans un environnement naturel intact et conservent de nombreux objets culturels populaires et documents artistiques locaux, de ce fait ils sont considérés comme les "trésors conservés par la population". La résidence de la famille Wang, construite sous les Qing, dans le district de Lingxian au Shanxi, est le plus grand ensemble d'habitation antique existant actuellement en Chine. Il fait l'objet de la protection avec les autres villages anciens. Les départements du patrimoine culturel projettent d'effectuer des opérations d'envergure en vue de protéger les villages anciens. Selon ce plan, la Chine mènera des enquêtes générales sur la si-tuation actuelle des villages anciens et les habitations traditionnelles ayant une grande valeur culturelle et artistique, afin d'élaborer des projets de protection.
     Pour protéger, d'une façon plus efficace, le patrimoine historique et culturel, le gouvernement chinois a adhéré, ces dernières années, à des conventions internationales concernées comme la Convention sur la protection du Patrimoine naturel et culturel mondial et les a exécutées fidèlement. Maintenant, 28 sites chinois ont été inscrits sur la liste du Patrimoine naturel et culturel mondial, ce qui a placé la Chine à la troisième place mondiale.

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688