Les medias

 

    En vertu de la Constitution chinoise, les citoyens jouissent de la liberté de parole et de presse. Le développement économique a entraîné la diversité des médias. Selon les statistiques, il y a actuellement plus de 2 000 journaux, 8 000 périodiques, 311 stations de radiodiffusion et 358 stations de télévision. Fin 2001, on comptait, dans l'ensemble du pays, 770 émetteurs à ondes moyennes et courtes ou stations de retransmission, avec 88,03 millions d'abonnés de télévision par câble. La radio et la télévision couvrent respectivement 92,9% et 94,1% de la population nationale. Un réseau de couverture radiodiffusée et télévisée, avec la coexistence des divers moyens de transmission, par satellite, par câble et hertzien, a été tissé sur l'ensemble du pays.

     Les agences de presse
      Il en existe deux en Chine: l'Agence Xinhua (Chine nouvelle) et le Service d'Information de Chine.
    L'Agence Xinhua, agence d'information d'Etat, dont le siège est à Beijing, a pour tâche principale de recueillir et diffuser des nouvelles et des informations importantes sur la politique, l'économie, la culture et d'autres sujets concernant la Chine et les autres pays. Etant l'une des principales agences internationales du globe, l'Agence Xinhua a installé une centaine de bureaux en Europe, dans la région Asie-Pacifique, au Moyen-Orient, en Amérique latine et en Afrique et signé, avec quelque 80 agences et services d'information étrangers, des accords sur les échanges d'informations et de photos.
    Le Service d'Information de Chine a son siège à Beijing et diffuse des informations à l'intention des Chinois d'outre-mer, des ressortissants chinois et des compatriotes des régions administratives spéciales de Hongkong et de Macao et de Taiwan.

    Les journaux      De 1950 à 2000, le tirage des journaux a décuplé, ce qui a fait de la Chine un grand pays journalistique. Pour satisfaire un lectorat différent, les journaux ont paru sous différentes formes: le quotidien, le journal du soir, le journal du matin, le journal du midi, l'hebdomadaire, le journal paysan, le journal ouvrier, le journal des entreprises et les journaux professionnels. Parmi eux, les uns diffusent principalement des informations économiques, scientifiques et techniques, les autres rapportent des nouvelles sur la culture et les loisirs. Ces dernières années s'est produit un nouveau phénomène: l'apparition de nombreux journaux qui fournissent diverses informations pratiques et de la publicité à titre onéreux ou même gratuit.

    La radiodiffusion      La Radiodiffusion populaire nationale, station de radio d'Etat, comporte sept programmes totalisant chaque jour plus de 100 heures d'émission. Les provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l'autorité centrale possèdent leur propre station de radio. Les stations locales transmettent non seulement les programmes de la Radio nationale, mais aussi émettent les programmes d'intérêt local. Radio Chine internationale diffuse une émission en 38 langues étrangères, en langue chinoise commune et dans quatre dialectes de la Chine à destination des auditeurs chinois et étrangers. En plus du programme d'actualité, elle propose plus de 400 programmes sur des thèmes spéciaux. Elle se situe au troisième rang des radios internationales dans le monde par le nombre d'heures d'émission et le nombre de langues.

    La télévision      Depuis les années 1980, la télévision chinoise est entrée dans son plein développement. Pendant ces dix dernières années, le nombre de téléspectateurs a augmenté chaque année de 61 millions de personnes. La Télévision nationale (CCTV), la plus grande et la plus influente de Chine, a établi des relations professionnelles avec 250 organismes de télévision de plus de 130 pays et unités territoriales du monde. Il existe au total plus de 3 000 stations de télévision réparties dans les provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l'autorité centrale, ainsi que dans les villes, arrondissements et districts sous leur dépendance, avec lesquelles la Télévision nationale et les systèmes de transmission terrestre et par satellite ont tissé le plus grand réseau de télévision du monde. Le Festival de la télévision de Shanghai qui a lieu une fois par an organise diverses activités, qui comprennent, outre une compétition de programmes de télévision et la remise de prix, des séminaires sur la télévision, des échanges de programmes, ainsi qu'une exposition et des échanges internationaux d'équipements de radiodiffusion et de télévision. Shanghai est devenu le plus grand marché d'échange de programmes de télévision en Asie.

    Le quatrième média      Depuis le milieu des années 1990, est apparu le quatrième média-Internet, un secteur de communication d'information, qui s'appuie à la fois sur les médias traditionnels et est différent de ceux-ci. Un nombre de sites célèbres qui fonctionnent suivant la procédure des médias ont pris forme pour l'essentiel. Dans les reportages d'information, ils peuvent rapidement faire part des opi-
nions publiques sur Internet. Pour s'adapter aux règles de la communication du "quatrième média", beaucoup de grands sites traditionnels ont été réorganisés et restructurés. En Chine, 700 unités médiatiques ont établi leur site portant un nom de domaine indépendant. Des experts prévoient que dans 10 à 20 ans, l'influence du "quatrième média" sera plus grande que les journaux, les revues, la radio et la télévision. Selon les estimations, en 2005, le nombre des ordinateurs connectés à Internet s'élèvera à 40 millions d'unités; celui des usagers de données, des multimédias et d'Internet à 200 millions de personnes et le taux de la population ayant accès à Internet à 15% environ.

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688