La sécurité sociale

 

    Sous le système de l'économie planifiée, le gouvernement prenait en charge non seulement le bien-être des fonctionnaires d'Etat, comme leur pension de retraite et leurs frais liés aux soins médicaux, mais aussi celui des ouvriers et employés dans les entreprises et les établissements d'utilité publique. Dès lors qu'on entrait dans une entreprise d'Etat ou un établissement d'utilité publique, des garanties étaient assurées sa vie durant. Il s'agissait d'un système d'assurance de bas niveau, mais au fur et à mesure que la Chine entrait dans un type de société où les personnes âgées occupent une place de plus en plus importante dans la population et où les retraités deviennent de plus en plus nombreux (dans certaines entreprises, le nombre des retraités surpassait même celui des employés en poste), cela représentait une charge assez lourde et une gêne pour la production et l'exploitation de l'entreprise. A partir des années 1990, la Chine a donné une impulsion active à la réforme du système de l'assurance-vieillesse, de l'assurance-chômage et de l'assurance médicale, et son Conseil des Affaires d'Etat a promulgué des lois et règlements en la matière comme les Règlements sur l'assurance-chômage, les Règlements provisoires sur la perception des cotisations de sécurité sociale et les Règlements sur la garantie d'existence minimum des citadins, ce qui a fourni les fondements juridiques nécessaires à la mise en application du système de la sécurité sociale. A l'heure actuelle, a été créé pour l'essentiel un système de garantie qui, indépendamment des entreprises et des établissements d'utilité publique, et avec une gestion socialisée, combine à la fois l'assurance-vieillesse, l'assurance-chômage et l'assurance médicale.
    - L'assurance-vieillesse. La couverture de l'assurance-vieillesse fondamentale ne cesse de s'étendre, passant d'une couverture centrée principalement sur les entreprises d'Etat et de propriété collective à celle des entreprises de toutes sortes et des établissements d'utilité publique à budget indépendant; la garantie des droits et des intérêts des ouvriers et employés des entreprises non d'Etat est également assurée. A la fin de 2001, 108,02 millions d'ouvriers et employés et 33,71 millions de retraités avaient cotisé pour bénéficier de l'assurance-vieillesse fondamentale.
    - L'assurance médicale. Instaurée dans les entreprises et les établissements d'utilité publique de toutes sortes en ville et dans les bourgs, les organismes d'Etat et les groupes sociaux, l'assurance médicale fondamentale est l'une des assurances sociales dont la couverture est la plus étendue pour le moment en Chine. A la fin de 2001, 76,29 millions d'ouvriers et employés et de retraités du pays avaient cotisé pour bénéficier de l'assurance médicale fondamentale.
    - L'assurance-chômage. En Chine, la population nombreuse exerce une forte pression sur l'offre d'emploi. Pour diminuer cette pression, à partir de 1993, le gouvernement chinois a mis en place un marché de la main-d'œuvre et multiplié les voies d'accès au travail. Ces dernières années, le réajustement de la structure sectorielle fait que certaines entreprises d'Etat réduisent leurs effectifs et que des ouvriers et employés y travaillant perdent leur emploi. Face à cette conjoncture, le gouvernement chinois a mis en œuvre un plan de réemploi. A la fin de 2001, le nombre de travailleurs dans les villes et les bourgs du pays s'élevait à 239,4 millions de personnes; 2,27 millions d'ouvriers et employés ayant perdu leur emploi ont réussi par différentes voies à retrouver du travail durant cette année; le taux des chômeurs inscrits dans les villes et les bourgs était de 3,6%. Le système de l'assurance-chômage mis en application dans les établissements d'utilité publique de toutes sortes a stimulé la circulation rationnelle de la main-d'œuvre et la formation du marché unifié de la main-d'œuvre. A la fin de 2001, 103,55 millions d'ouvriers et employés du pays avaient cotisé pour bénéficier de l'assurance-chômage, et environ 3,12 millions de personnes bénéficiaient de cette assurance.

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688