L'autonomie des régions ethniques

 

   Le maintien de l'égalité entre les ethnies, de la solidarité, de l'entraide et de la prospérité commune est le principe fondamental qui guide le gouvernement chinois pour résoudre les problèmes ethniques. Selon ce principe, la Chine applique l'autonomie des régions ethniques, c'est-à-dire que sous la direction unifiée de l'Etat, en prenant comme base les régions où les minorités ethniques vivent en groupe homogène, des organes autonomes locaux sont établis pour  exercer le droit d'autonomie. Les minorités ethniques sont devenues maîtres du pays et administrent les affaires de leurs ethnies. D'ailleurs, l'Etat forme, à travers les établissements d'enseignement supérieur, les universités ou les instituts ethniques et les écoles des cadres ethniques, un grand nombre de cadres et du personnel spécialisé des minorités ethniques. Le gouvernement central fournit activement aux régions ethniques autonomes des soutiens en matière de ressources financières et matérielles pour y promouvoir le développement économique et culturel. La Loi de l'autonomie des régions ethniques, adoptée en 1984 lors de la deuxième session de la VIe Assemblée populaire nationale, est la loi fondamentale qui garantit de façon concrète l'exercice de l'autonomie des régions ethniques. A l'heure actuelle, l'Etat a fondé cinq régions autonomes: la région autonome de Mongolie intérieure, la région autonome uygur du Xinjiang, la région autonome zhuang du Guangxi, la région autonome hui du Ningxia et la région autonome du Tibet, 30 départements autonomes, 120 districts (ou bannières) autonomes, et plus de 1 300 cantons ethniques. Les organes d'administration des régions d'autonomie ethnique sont les assemblées populaires et les gouvernements populaires des régions autonomes, des départements autonomes, des districts (ou bannières) autonomes. Le président ou des vice-présidents du comité permanent de l'assemblée populaire d'une région autonome, d'un département autonome et d'un district (ou d'une bannière) autonome, ainsi que le président d'une région autonome, le chef d'un département autonome ou d'un district autonome doivent être membres de l'ethnie qui exerce le droit de l'autonomie régionale sur ce territoire.
    Les organes d'administration des régions d'autonomie ethnique exercent les fonctions et pouvoirs des organismes locaux de l'Etat de même échelon, et en même temps, ils jouissent d'une large autonomie. Ils ont le pouvoir d'établir des statuts et des règlements particuliers sur l'exercice de l'autonomie conformément aux caractéristiques politiques, économiques et culturelles de l'ethnie en question, de disposer des recettes appartenant aux régions d'autonomie ethnique, d'administrer de façon indépendante dans leurs régions respectives l'œuvre de construction économique, l'éducation, les sciences, la culture, la santé publique et le sport, de protéger et mettre en ordre les patrimoines culturels ethniques, et de développer et faire prospérer la culture ethnique.

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688