Les contributions des sciences et des techniques à l'agriculture

 

    Dans le domaine des sciences et des techniques agricoles, la Chine ne cesse de réduire son écart avec les pays développés. Le taux de contribution des sciences et des techniques à l'agriculture chinoise est passé de 20% en 1949 à 42%. Les secteurs scientifiques et techniques agricoles ont fait des progrès considérables dans la biotechnologie, les hautes et nouvelles technologies et les recherches fondamentales, se trouvant dans le peloton de tête international en ce qui concerne la formation des cellules et des tissus botaniques, des anthères, la culture pour la sélection des semences au moyen du monoploïde et sa recherche d'application. La culture pour la sélection des semences du riz et du maïs hybrides bilinéaires et la technologie culturale de multiples récoltes caractérisée par labourage soigneux et culture intensive ont déjà atteint ou sont proches des niveaux d'avant-garde mondiaux. La Chine a aussi fait une percée importante dans les recherches appliquées sur les avantages du soja hybride.
    En février 2001, le prix suprême national des sciences et des techniques a été décerné à Yuan Longping, un scientifique chinois, pour le résultat de ses recherches sur les riz hybrides. Ce résultat a non seulement réécrit l'histoire chinoise de culture du riz dans la deuxième moitié du XXe siècle, mais aussi apporté une contribution éminente à la solution du problème de nourriture de toute l'humanité. Depuis 1949, les scientifiques agricoles chinois ont traité en tout une quarantaine de cultures, cinq milliers de nouvelles espèces et combinaisons résistantes, de bonne qualité et de haut rendement, renouvelé 4 ou 5 fois les espèces des principales cultures, chaque renouvellement apportant en général une augmentation de production de 10 à 30%. A l'heure actuelle, le rendement unitaire des cultures vivrières chinoises est passé de 1,16 tonne/hectare en 1950 à 4,82 tonnes/hectare, soit un accroissement de plus de 3 fois.
    Les départements concernés chinois ont successivement organisé et mis en pratique plusieurs plans scientifiques et techniques destinés directement à l'édification économique rurale, tels que le plan "Etincelle", le plan de généralisation des acquis importants, le plan "Bonnes Récoltes" et le plan "Vulgarisation", afin d'apporter des acquis scientifiques et techniques d'avant-garde à la campagne et chez les paysans, ce qui a joué un rôle majeur dans l'élévation du niveau scientifique et technique des paysans.
    Parallèlement, le secteur agricole a introduit de toutes les régions du monde plus de 100 000 espèces de cultures et de jeunes arbres, est parvenu à sélectionner de nouvelles espèces de semences de riz, de maïs et de blé. Des techniques d'avant-garde, comme la couverture du sol par film plastique, la culture sur terre non irriguée et la plantation espacée des plants de riz, des outils agricoles d'un nouveau modèle et des insecticides, sont largement appliquées dans la production.

 

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688