La dynastie des Han (206 av. J.-C.-220 apr. J.-C.) et la Route de la Soie

 

    En 206 av. J.-C., Liu Bang fonda un empire puissant sous le nom de Han. Sous la dynastie des Han, on enregistra un essor de l'agriculture, de l'artisanat et du commerce, et la population atteignit 50 millions d'habitants. C'est sous le règne de Liu Che, empereur Wudi des Han (140-87 av. J.-C.), que la dynastie des Han parvint à l'apogée de sa prospérité. A l'époque, Liu Che étendit la sphère d'influence de l'autorité centrale originellement située dans les régions de la Plaine centrale jusqu'aux contrées occidentales (région comprenant le Xinjiang d'aujourd'hui et une partie de l'Asie centrale). Il envoya par deux fois Zhang Qian en mission diplomatique vers les Contrées occidentales, ouvrant ainsi une voie connue sous le nom de "Route de la Soie" qui avait Chang'an (Xi'an d'aujourd'hui au Shaanxi) comme point de départ et la côte est de la Méditerranée comme aboutissement, en passant par le Xinjiang et l'Asie centrale. C'est grâce à cette voie que les splendides soieries chinoises ont été transportées en grande quantité vers l'Ouest. Tandis que les échanges devenaient plus intenses de jour en jour, le bouddhisme a été introduit en Chine au premier siècle de notre ère. En 105, un fonctionnaire qui s'appelait Cai Lun inventa, sur la base des expériences réalisées par des gens du peuple, la technique de la fabrication du papier, ce qui apporta un changement radical dans l'usage des matériaux destinés aux écrits.

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688