La prévention et le traitement de la pollution

 

    Sous l'effet d'une série de lois et de règlements nationaux et locaux, comme la Loi sur la prévention et le traitement de la pollution atmosphérique et la Loi sur la production propre, la pollution industrielle et celle de l'environnement urbain ont été atténuées dans une certaine mesure. En l'an 2000, on a compté dans l'ensemble du pays 16 provinces, régions autonomes et municipalités relevant directement de l'autorité centrale qui ont réalisé l'objectif du contrôle complet des 12 principales matières polluantes (bioxyde de sulfure, fumées et poussières) assigné par l'Etat; et parmi les 238 000 entreprises industrielles polluantes,
97,7% ont réalisé l'évacuation des déchets dans le cadre de la norme. A ce jour, plus de 84 000 entreprises de petite envergure de 15 catégories, du fait qu'elles avaient provoqué une pollution grave, ont été interdites et fermées; un certain nombre de mines de houille, d'aciéries, de cimenteries, de verreries et de centrales thermiques de petite importance, en raison de leur technique arriérée, de leur gaspillage de ressources, de leur mauvaise qualité, de leur pollution de l'environnement et de leur non-conformité aux conditions de la sécurité dans la production, ont été éliminées.
    On a aussi fait des progrès dans le traitement de la pollution des cours d'eau. La demande annuelle d'oxygène chimique dans le fleuve Huaihe est passée de 1,5 million de tonnes avant l'aménagement à 0,48 million de tonnes à l'heure actuelle; la tendance à l'aggravation de la pollution de l'eau dans son bassin a été contenue pour l'essentiel; le taux de résorption des sources de pollution industrielle dans le bassin du lac Taihu est resté toujours supérieur à 90%; le taux de traitement des eaux usées urbaines dans le bassin du lac Dianchi a atteint 60%; l'algue estivale qui envahit le lac Caohai a diminué sensiblement; la qualité de l'eau dans le lac Chaohu est proche du but du plan; la mise en œuvre du plan d'aménagement des bassins des fleuves Haihe et Liaohe sera entreprise incessamment.
    Dans les régions en proie au bioxyde de sulfure et aux pluies acides, 175 villes ont élaboré un plan de prévention et de traitement de la pollution par le bioxyde de sulfure, de sorte que les pluies acides dans ces villes sont devenues beaucoup moins fréquentes.
    Le souci de rendre les automobiles moins polluantes est un travail de purification de l'air organisé et mis en œuvre conjointement par le ministère des Sciences et Techniques et d'autres ministères et commissions concernés. Les premières villes pilotes mises à l'essai comprennent Beijing, Shanghai, Chongqing et Xi'an. Ce travail vise à développer les automobiles propres en substituant le gaz liquéfié de pétrole (G.P.L.), moins polluant, au pétrole comme carburant pour les automobiles et de prévenir et traiter les gaz d'échappement de celles-ci. Les travaux de transfert du gaz naturel de l'Ouest vers l'Est de la Chine mis en chantier en l'an 2000 offrent des garanties suffisantes pour le développement des automobiles utilisant comme carburant le gaz liquéfié de pétrole dans les régions de la Chine du Nord et les régions côtières de l'Est. Les travaux consistent à installer un gazoduc de 4 200 km qui transfère le gaz naturel du Xinjiang jusqu'à Shanghai, les régions situées le long de celui-ci pouvant également en bénéficier.
    D'après le plan arrêté, en 2005, la quantité totale des principales matières polluantes émises dans tout le pays baissera de 10% par rapport à l'an 2000, et celle du bioxyde de sulfure, de 20%; le taux de traitement concentré des eaux usées urbaines atteindra 45%; la pollution de l'environnement dans la plupart des régions sera atténuée; la qualité de l'environnement dans les villes et les régions clés s'améliorera; la tendance à la détérioration de l'environne-ment sera contenue.


 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688