Les relations avec les grandes puissances du monde

 

   La Chine accorde depuis toujours de l'importance au renforcement et au développement de la coopération égale et réciproquement avantageuse avec les grandes puissances du monde sur la base des cinq principes de coexistence pacifique.
Les relations sino-américaines      Le 19 octobre 2001, lors de la convocation de la réunion informelle des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique, le président Jiang Zemin et le président américain Bush ont eu pour la première fois un entretien et abouti à des points de vue communs importants sur la promotion du développement des relations constructives de coopération entre la Chine et les Etats-Unis. Le vice-premier ministre Qian Qichen et le ministre des Affaires étrangères Tang Jiaxuan ont effectué respectivement une visite aux Etats-Unis en mars et septembre 2001, et le secrétaire d'Etat Colin Powell a effectué une visite en Chine en juillet 2001. Toutes ces visites ont été effectuées au moment crucial des relations sino-américaines. Le 27 décembre 2001, le président Bush a proclamé officiellement qu'on accordera à la Chine le statut permanent des relations commerciales normales, ce qui a levé un grand obstacle aux relations économiques et commerciales sino-américaines et contribué à la stabilité de ces relations. Le 28 février 2002 était le 30e anniversaire de la publication du Communiqué de Shanghai. A cette occasion, le président Bush, sur l'invitation du président Jiang Zemin, a effectué une visite de travail en Chine du 21 au 22 février de cette année.

Les relations sino-russes      En 2001, les échanges au niveau supérieur entre la Chine et la Russie ont été fréquents. Le président Jiang Zemin et le président Poutine se sont rencontrés à plusieurs reprises. Surtout lors de sa visite en Russie en juillet 2001, le président Jiang Zemin a signé officiellement avec le président Poutine le Traité de coopération amicale et de bon voisinage sino-russe. Ce traité a jeté une base légale pour le développement durable des relations amicales entre les deux pays. L'idée principale du traité est que la Chine et la Russie ainsi que les peuples de ces deux pays maintiendront leurs liens d'amitié de génération en génération et ne seront jamais ennemi l'un de l'autre. Ce protocole d'accord qui régit le développement des relations des deux pays précise qu'on ne formera pas d'alliance, qu'on ne sera pas hostile l'un à l'autre, et qu'on ne menacera aucun Etat tiers. Tout cela constitue le fondement des relations sino-russes et donne ainsi à la communauté internationale un exemple pour rechercher la sécurité par la confiance mutuelle, et pour rechercher la coopération par les avantages réciproques. En septembre 2001, le premier ministre Zhu Rongji a effectué une visite en Russie, ce qui a donné une impulsion au développement complet des relations économiques et commerciales des deux pays

Les relations sino-européennes      Les relations de partenariat général entre la Chine et l'Union européenne ont connu un développement régulier. En septembre 2001, le premier ministre Zhu Rongji a rencontré, à Bruxelles, Guy Verhofstadt, actuel président de l'Union européenne et premier ministre belge et Romano Prodi, président de la Commission européenne, lors du 4e sommet Chine-Union européenne. Ils ont décidé d'élargir et d'approfondir la coopération dans tous les domaines entre la Chine et l'Union européenne sur la base de l'égalité et des avantages réciproques, ce qui signifie que les relations bilatérales sont entrées depuis dans une nouvelle phase marquée par la coopération dans tous les domaines. D'ailleurs, le premier ministre Zhu Rongji a effectué, sur invitation, une visite en Irlande et en Belgique. Du 27 octobre au 11 novembre 2001, le vice-président chinois Hu Jintao a effectué, sur invitation, une visite officielle en Grande-Bretagne, en France, en Espagne et en Allemagne. De la fin octobre au début novembre 2001, le chancelier allemand Gerhard Schröder a visité la Chine pour la troisième fois en l'espace de deux ans et demi.

Les relations sino-japonaises     Les relations sino-japonaises sont fluctuantes. Néanmoins, grâce aux efforts conjoints des deux parts qui s'inspirent du principe "tirer les leçons de l'histoire pour faire face au futur", les relations sino-japonaises se sont engagées de nouveau sur la voie normale. Le 8 octobre 2001, le premier ministre japonais Junichiro Koizumi, qui est venu en Chine pour effectuer une visite de travail, a visité le pont Marco Polo et le Musée commémoratif de la Guerre de Résistance du Peuple chinois contre le Japon situés dans le sud-ouest de Beijing. Et plus tard, lors de la réunion informelle des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique tenue à Shanghai, le président Jiang Zemin a eu un entretien avec le premier ministre Junichiro Koizumi. L'an 2002 est le 30e anniversaire de la normalisation des relations diplomatiques sino-japonaises. Les deux pays ont organisé diverses activités commémoratives à cette occasion pour promouvoir au mieux les échanges et la coopération amicale entre eux.

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688