La Chine et l'ONU

 

   Le 25 octobre 2001 est le 30e anniversaire du rétablissement du siège légal de la Chine à l'ONU. Pendant ces trois décennies, en tant que pays signataire et membre permanent du Conseil de sécurité de l'ONU, la Chine s'est efforcée inlassablement de renforcer le rôle de l'ONU, de sauvegarder la paix mondiale et de promouvoir le développement du monde. En janvier et novembre 2001, le secrétaire général de l'ONU Kofi Annan et la haute-commissaire des droits de l'Homme à l'ONU, Mary Robinson ont effectué respectivement une visite en Chine. Le 18 avril, la 57e session de la Conférence des droits de l'Homme de l'ONU a pris la décision d'écarter le projet de résolution intitulé "L'état des droits de l'Homme en Chine" remis par les Etats-Unis. C'est la dixième fois que la Conférence des droits de l'Homme de l'ONU rejette une motion à l'encontre de la Chine depuis 1990. Après les événements du 11 septembre, la Chine a renforcé sa coopération avec l'ONU sur le problème anti-terroriste. Le 13 novembre 2001, le ministre chinois des Affaires étrangères Tang Jiaxuan a remis au secrétaire général de l'ONU l'acte d'adhésion de la Chine à la Convention internationale destinée à mettre fin aux explosions terroristes, et signé la Convention internationale destinée à tarir la fourniture de fonds au terrorisme. La Chine préconise qu'on applique sérieusement la Déclaration millénaire de l'ONU, que les échanges et la coopération économiques et technologiques entre les pays soient renforcés afin de changer graduellement l'ordre économique international injuste et irrationnel et d'atteindre l'objectif de coexistence et de bénéfices communs dans le cadre de la mondialisation économique, et que toutes les civilisations et tous les systèmes sociaux du monde coexistent durablement en recherchant entre eux des dialogues, en se complétant l'un l'autre et en se développant ensemble.

 

 

 

Copyright China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688