MIRROR:US
ACCUEIL
CHINE
RELATIONS
EXTERIEURES
ECONOMIE
CULTURE
SCIENCE ET
EDUCATION
SOCIETE
OPINIONS
PROTECTION DE
L'ENVIRONNEMENT
TOURISME
PERSONNALITES
Autres sites
chinois en fran軋is

Qui sommes-nous?











METEO
Le Piguaquan
Le Piguaquan (la boxe coups tranch駸 et mouvements de suspension) est une des boxes favorites des nombreux adeptes des arts martiaux. Class parmi le changquan (la boxe longue), il se pratique largement dans la province du Hebei. Cette boxe, en vogue sous la dynastie des Qing, s弾st transmise jusqu亭 nos jours et se divise en deux 馗oles: celle de Cangshi, cr鳬e par un garde imp駻ial des Qing du nom de Guo Dafa, originaire de Cangzhou, qui se caract駻ise par des coups de poing rapides, le guaquan (la boxe mouvements de suspension) et l弾nchanement des coups de poing et celle de Yanshan dont le fondateur Zuo Baomei vivait au d饕ut des Qing et qui se caract駻ise par une s駻ie de coups de poing lents et le qinglongquan (la boxe du dragon vert).

Apr鑚 la fondation de l脱cole centrale des arts martiaux de Chine en 1928, Guo Changsheng et Ma Yingtu ont r駱ertori et remani en commun le Piguaquan. Ils y ont inclus les pas efficaces du tongbeiquan (la boxe de d駱loiement des bras en 騅entail)用as enchan駸, en acc駘駻ant la vitesse et en augmentant la force de frappe. La nouvelle s駻ie d弾xercices de la boxe se caract駻ise par la combinaison de la rapidit, la violence des coups de poing et la souplesse des pas, une distinction nette entre le dynamisme et le statisme, les mouvements en cadence, l誕lternance de la rigidit et de la souplesse, une 駭ergie simple, une posture naturelle, la promptitude des mouvements et une puissante force de frappe.

La pratique du Piguaquan est exigeante: elle doit aller progressivement, de ce qui est superficiel ce qui est profond, de ce qui est facile ce qui est difficile. Les d饕utants doivent faire d誕bord les exercices de base; faute de quoi, ils ne peuvent pas acc馘er aux exercices en s駻ie, ni aux techniques des mains d駱loy馥s, parce que le Piguaquan rec鑞e de grandes difficult駸 dans l弾x馗ution des mouvements. Les mouvements difficiles ne peuvent 黎re effectu駸 si les exercices de base, y compris la force physique, ne sont pas bien matris駸. Lors de l誕pprentissage de cette boxe, l誕ccent est mis sur les exercices des jambes, des reins et des bras. Outre les exercices semblables ceux du changquan, il y a encore des dizaines d弾xercices sp馗iaux. Lors des exercices, il est indispensable pour les pratiquants de respecter des r鑒les draconiennes sur les postures, l帝nergie et la vitesse et ils doivent apprendre celles-ci en pratiquant avec assiduit et en r馭l馗hissant.

Le Piguaquan pr駸ente les principales caract駻istiques suivantes: la rapidit, la souplesse des reins, la longue port馥 des bras et l帝nergie violente. Pour concr騁iser ces caract駻istiques, outre les exercices de base et les postures correctes, les cinq facteurs suivants doivent 黎re mentionn駸: premi鑽ement, il faut la d馗ontraction qui consiste rel稍her l弾sprit, les muscles et les articulations avant de faire les exercices; cette d馗ontraction ne signifie pas la raideur des membres, encore moins leur inertie; les muscles doivent 黎re d騁endus et contract駸 au maximum lorsqu段ls sont en mouvement ; ce moment on doit rechercher une 駭ergie dite "cuijin" (駭ergie croquante). Deuxi鑪ement, l帝nergie g駭駻馥 au niveau des reins doit donner l段mpression d底tre une 駭ergie de l弾nsemble du corps capable d弾ntraner les mouvements des quatre membres, de cette mani鑽e, l帝nergie devient puissante et compl鑼e; cette 駭ergie qui ne laisse pas voir son point de d駱art est 駑ise de fa輟n continue, travers les mains et les pieds. Troisi鑪ement, il faut r馮ulariser le cerveau ; le piguaquan, une des boxes de l帝cole ext駻ieure, est soumise au contrle du cerveau, ce qui explique sa rapidit; elle demande 馮alement une distinction nette entre le dynamisme et le statisme et les mouvements en cadence. Quatri鑪ement, il faut contenir son 駭ergie, comme si on 騁ait pr黎 d馗ocher une fl鐵he sur la corde d置n arc enti鑽ement tendue. Cinqui鑪ement, il faut avoir la souplesse des pas pour acqu駻ir la plus grande vitesse dans le combat.

Le Piguaquan est tr鑚 efficace dans l誕ttaque comme dans la d馭ense gr稍e ses caract駻istiques qui sont la rapidit, la souplesse des reins, la longue port馥 des bras et l帝nergie violente. Cette boxe permet de combattre l弾nnemi sans peine. Ses parades de base comprennent 18 m騁hodes qui se divisent chacune en 18 mouvements, et chaque mouvement est compos de trois postures sup駻ieure, moyenne et inf駻ieure. On peut varier infiniment les parades combin馥s si on les matrise. Les parades simples et combin馥s sont les plus courantes. Le principe pour donner des coups de poing est la "rapidit". Depuis l誕ntiquit jusqu亭 nos jours, ceux qui ont les mains et les pieds vifs l弾mportent toujours sur leurs adversaires dans le combat. Pour utiliser les parades d置ne fa輟n souple, on doit suivre le principe suivant: si l弾nnemi ne bouge pas, je ne bouge pas; si l弾nnemi bouge, je bouge avant lui. L置tilisation souple des parades r駸ulte en fait des r馭lexes conditionn駸 form駸 la suite d段nnombrables exercices de combat. A un prix minimal, on peut obtenir les plus grands succ鑚 dans le combat.

En r駸um, l段nt駻黎 du piguaquan dans les d駑onstrations et les combats est manifeste. Les champions dans ces deux domaines ne sont pas rares. De l on peut conclure que le piguaquan est l置ne des meilleures boxes traditionnelles.


Imprimer Envoyer par email



Copyright © China Internet Information Center. All Rights Reserved
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-68326688