share

L'Iran et l'Arménie réaffirment leur engagement envers les accords bilatéraux

Par :  |  Mots clés : Iran-Arménie-relations
French.china.org.cn | Mis à jour le 10-07-2024
Agence de presse Xinhua | 10. 07. 2024

Le président élu iranien Massoud Pezeshkian et le Premier ministre arménien Nikol Pachinian ont réaffirmé l'engagement de leurs pays envers les accords bilatéraux conclus jusqu'à présent.

Lors d'un entretien téléphonique mardi soir, les deux parties ont discuté de sujets d'intérêt commun et promis de développer les relations bilatérales, a rapporté mercredi l'agence de presse officielle iranienne IRNA.

D'après M. Pezeshkian, l'Arménie occupe une place spéciale parmi les pays voisins de l'Iran et les liens avec l'Arménie sont d'une grande importance dans la politique étrangère iranienne.

La politique de principe de l'Iran à l'égard de l'Arménie est "inviolable", a affirmé le président élu, selon qui l'Iran respecte l'intégrité territoriale de tous les pays et s'oppose à tout changement des frontières internationales. Il a souligné que l'Iran continuerait de soutenir les négociations de paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan et que le pays était prêt à contribuer au processus diplomatique entre ses voisins.

M. Pezeshkian a assuré que l'Iran honorerait ses engagements envers l'Arménie et était prêt à promouvoir les relations bilatérales. Il a également salué le gouvernement arménien pour son soutien aux activités du secteur privé iranien en Arménie.

Pour sa part, M. Pachinian a félicité M. Pezeshkian pour son élection. Il a souligné que les relations entre Erevan et Téhéran s'étaient bien développées au cours du mandat de l'ancien président iranien Ebrahim Raïssi, qui a perdu la vie le 19 mai dans un crash d'hélicoptère.

Le Premier ministre arménien a indiqué que son pays était attaché à tous les accords signés entre les deux nations pendant le mandat de M. Raïssi, et qu'il espérait que les relations bilatérales resteraient "chaleureuses et cordiales" sous la prochaine administration iranienne.

Il a ajouté que les relations de l'Arménie avec l'Iran étaient basées sur les intérêts communs des deux pays et qu'elles ne seraient jamais affectées par des facteurs extérieurs.

La victoire de M. Pezeshkian à l'élection présidentielle iranienne a été annoncée samedi après qu'il a remporté le second tour contre Saïd Jalili, ancien négociateur en chef sur le dossier nucléaire.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page