share

Une épidémie de choléra emporte 21 personnes à Lagos, au Nigeria

Par : 杨越胜 |  Mots clés : Nigeria-choléra
French.china.org.cn | Mis à jour le 21-06-2024
Agence de presse Xinhua | 21. 06. 2024

Au moins 21 personnes auraient perdu la vie jusqu'à présent suite à une épidémie de choléra dans l'Etat de Lagos, dans le sud-ouest du Nigeria, a annoncé une responsable.

Kemi Ogunyemi, conseillère spéciale pour la santé auprès du gouvernement de l'Etat, a déclaré aux journalistes qu'au moins 401 cas avaient été signalés rien que ce mois-ci en raison de l'épidémie dans le centre économique du pays, appelant à un effort concerté pour lutter contre ce fléau.

Mme Ogunyemi a attribué l'augmentation du nombre de cas suspectés et de décès aux rassemblements de l'Aïd-el-Kébir qui ont eu lieu récemment dans l'Etat, affirmant que "l'augmentation du nombre des cas avait été anticipée".

Le gouvernement de Lagos a continué à "prélever des échantillons des sources d'eau, des aliments et des boissons afin d'identifier la source de la contamination", a-t-elle déclaré, ajoutant que la surveillance dans les communautés locales avait été intensifiée, en particulier dans les zones de gouvernement local touchées.

Le choléra est une maladie extrêmement virulente qui se caractérise, dans sa forme la plus grave, par l'apparition soudaine d'une diarrhée aqueuse aiguë pouvant entraîner la mort par déshydratation sévère.

Plus tôt dans le mois, les autorités sanitaires de Lagos, la ville la plus peuplée du Nigeria, ont lancé une alerte concernant l'épidémie de choléra dans l'Etat, citant "un surplus de cas rapportés de gastro-entérite sévère".

Les tests de laboratoire ont confirmé que l'épidémie était due au choléra, la souche identifiée étant très agressive et contagieuse, avec un potentiel de transmission à grande échelle, avait déclaré le 15 juin aux journalistes le commissaire à la santé de Lagos Akin Abayomi.

Des épidémies de choléra sont fréquemment signalées au Nigeria en raison du manque d'approvisionnement en eau potable, en particulier dans les zones densément peuplées.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page