share

La FAA cloue au sol les Boeing MAX 9 aux Etats-Unis après l'incident survenu chez Alaska Airlines

Par : Laura |  Mots clés : Boeing,USA
French.china.org.cn | Mis à jour le 07-01-2024
Agence de presse Xinhua | 07. 01. 2024

L'Administration fédérale de l'aviation (FAA) des Etats-Unis a ordonné samedi l'immobilisation temporaire de certains Boeing 737 MAX 9 exploités par des compagnies aériennes américaines ou sur le territoire américain.

L'ordonnance a été émise à la suite de l'incident en vol survenu vendredi sur un Boeing 737 MAX 9 d'Alaska Airlines avec 177 personnes à bord, lorsqu'un hublot de l'appareil s'est envolé peu après son décollage de l'aéroport international de Portland dans l'Etat américain de l'Oregon (nord-ouest).

L'avion, à destination d'Ontario en Californie, a dû effectuer par la suite un atterrissage d'urgence à Portland. "Les 171 passagers et les six membres de l'équipage sont sains et saufs, avec certains qui ne souffrent que des blessures mineures", a confirmé Alaska Airlines.

"La FAA exige des inspections immédiates de certains Boeing 737 MAX 9 avant qu'ils puissent reprendre les vols", a déclaré Mike Whitaker, administrateur de la FAA. "La sécurité continuera à guider nos décisions alors que nous assistons à l'enquête du Bureau national de la sécurité des transports sur le vol 1282 d'Alaska Airlines."

Selon l'agence américaine de régulation de l'aviation, environ 171 avions feraient l'objet de la Consigne de navigabilité d'urgence (EAD), qui exige une inspection obligatoire des avions par leurs opérateurs avant tout nouveau vol.

Pour rappel, Boeing a livré un total de 218 MAX 9 dans le monde.

Alaska Airlines a annoncé vendredi soir qu'elle immobilisait temporairement ses 65 Boeing 737 Max 9 pour procéder à leur inspection.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page