La Turquie et Israël commencent à nommer des ambassadeurs

Par : Lisa |  Mots clés : Turquie-Israël-diplomatie
French.china.org.cn | Mis à jour le 24-06-2022

La Turquie et Israël ont commencé à nommer des ambassadeurs dans le cadre des efforts de normalisation des relations bilatérales, a indiqué jeudi le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu.

"Nous avons commencé à travailler afin d'améliorer la représentation diplomatique au niveau des ambassadeurs", a affirmé M. Cavusoglu lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue israélien Yair Lapid en visite dans la capitale turque Ankara.

La Turquie et Israël ont confirmé leur volonté de faire progresser le dialogue entre les deux pays en prenant des mesures concrètes, a-t-il ajouté.

"Nous allons poursuivre les visites mutuelles de haut niveau à court terme. Les consultations politiques et régionales entre nos ministères des Affaires étrangères sont importantes", a-t-il ajouté.

La Turquie et Israël coopèrent sur les questions de sécurité, a dit le ministre turc.

"Nous étions en contact étroit concernant la menace terroriste contre les citoyens israéliens dans notre pays. Le partage de renseignements et d'informations entre nos institutions s'est fait en permanence. Nos services de sécurité continuent de travailler en étroite collaboration", a-t-il poursuivi.

Ankara ne permettra pas que de tels incidents se produisent en Turquie, a-t-il souligné.

La semaine dernière, M. Lapid a exhorté les citoyens israéliens en Turquie à quitter le pays "dès que possible" car ils étaient confrontés à "un danger réel et immédiat de la part d'agents iraniens".

Le ministre turc a également remercié M. Lapid pour sa visite en Turquie malgré la crise politique intérieure actuelle en Israël, affirmant que cette visite montre l'importance que le ministre israélien accorde aux liens avec la Turquie.

Pour sa part, M. Lapid a remercié la Turquie pour la coopération en matière de sécurité, notant : "le complot de l'Iran a été empêché."

"La Turquie est la destination touristique la plus importante et celle que préfèrent les Israéliens. J'espère que les Israéliens continueront à venir en Turquie pour passer des vacances en toute sécurité dans les prochains jours", a-t-il noté.

Il a ajouté que les vols directs des compagnies aériennes israéliennes reprendront vers Istanbul et Antalya.

Les relations entre les deux pays se sont tendues en 2010 lorsqu'une flottille dirigée par la Turquie, qui tentait de briser le blocus israélien sur la bande de Gaza, s'est heurtée aux forces israéliennes, faisant 10 morts parmi les Turcs à bord.

En 2018, la Turquie a expulsé l'ambassadeur d'Israël après que les forces israéliennes ont tué des Palestiniens lors de manifestations à la frontière de Gaza contre l'ouverture de l'ambassade des Etats-Unis à Jérusalem.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page