Ethiopie : les rebelles du Tigré acceptent une trêve

Par : Laura |  Mots clés : Ethiopie,rébellion,trêve
French.china.org.cn | Mis à jour le 25-03-2022

Le Front de libération du peuple du Tigré (TPLF), un groupe rebelle du nord de l'Ethiopie, a annoncé vendredi matin avoir "prudemment" accepté un cessez-le-feu.

Le groupe a déclaré dans un communiqué que, compte tenu des besoins humanitaires de sa population au Tigré, il avait accepté la mise en œuvre d'une cessation immédiate des hostilités.

"Si les circonstances sont réunies pour que la population locale reçoive le niveau d'aide humanitaire correspondant aux besoins sur le terrain et dans un délai raisonnable, le gouvernement du Tigré s'engage à mettre en œuvre une cessation des hostilités avec effet immédiat", indique le communiqué.

Par le biais de cette déclaration, les rebelles ont également appelé les autorités éthiopiennes à prendre des mesures concrètes pour faciliter un accès humanitaire sans entrave au Tigré.

Le gouvernement éthiopien a annoncé jeudi un cessez-le-feu humanitaire indéfini dans son conflit avec les rebelles du Tigré.

Il a appelé, dans sa déclaration, les rebelles du Tigré à s'abstenir de tout acte d'agression supplémentaire et à se retirer des zones qu'ils ont occupées en dehors de la région du Tigré, et a exhorté la communauté des donateurs à renforcer la fourniture d'une aide humanitaire à ceux qui en ont besoin dans le nord de l'Ethiopie.

Le TPLF, qui dirige actuellement de facto la région du Tigré dans le nord de l'Ethiopie, et la Force de défense nationale éthiopienne soutenue par des forces alliées, sont engagées dans un conflit de près de 18 mois qui aurait fait des dizaines de milliers de morts.

Le parlement éthiopien a désigné le TPLF comme organisation terroriste en mai 2021.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page