Myanmar : Aung San Suu Kyi condamnée à quatre années de prison supplémentaires

Par : Lisa |  Mots clés : Myanmar-Aung San Suu Kyi
French.china.org.cn | Mis à jour le 11-01-2022

Aung San Suu Kyi a été condamnée lundi à quatre années de prison supplémentaires, a confirmé aux médias le service d'information du Conseil d'administration de l'Etat du Myanmar.

Aung San Suu Kyi purgera en parallèle deux années d'emprisonnement sous le coup de la Loi sur les exportations et importations et de la Loi sur les communications, selon le service d'information.

Aung San Suu Kyi a également été condamnée à une peine de deux années de prison pour infraction à la Loi sur la gestion des catastrophes naturelles, a ajouté le service d'information.

U Win Myint et Aung San Suu Kyi ont été condamnés à quatre années d'incarcération en application du chapitre 505 (b) du Code pénal et pour infraction à la Loi sur la gestion des catastrophes naturelles en décembre 2021, une peine qui a par la suite été réduite à deux ans en application du Code 401 (1) du Code de procédure criminelle.

Suite à son arrestation le 1er février 2021 avec d'autres responsables de la Ligue nationale pour la démocratie (NLD), le pouvoir gouvernemental au Myanmar a été transféré au commandant en chef des services de défense, le général Min Aung Hlaing, suite à la proclamation d'un état d'urgence.

Depuis son arrestation, Aung San Suu Kyi a été accusée de 11 chefs d'inculpation, dont violation de la Loi sur les secrets d'Etat, entre autres, tandis que U Win Myint a été inculpé pour incitation au soulèvement et infraction à la Loi sur la gestion des catastrophes naturelles.

D'autres procès à l'encontre d'Aung San Suu Kyi devraient encore avoir lieu.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page