Le chef suprême des talibans publie un décret de protection des droits des femmes

Par : Norbert |  Mots clés : Afghanistan-Talibans
French.china.org.cn | Mis à jour le 03-12-2021

Le chef suprême des talibans Haibatullah Akhundzada a publié vendredi un décret spécial concernant les droits des femmes et a demandé aux autorités compétentes de prendre des mesures pour protéger ces droits.

"Les dirigeants de l'Emirat islamique demandent à toutes les organisations concernées, les oulémas-e Karam (les universitaires) et les sages tribaux de prendre des mesures sérieuses pour faire respecter les droits des femmes", a déclaré le porte-parole du gouvernement afghan intérimaire, Zabihullah Mujahid, dans un communiqué.

Selon le décret, le consentement des femmes est nécessaire à la validité du mariage et personne ne peut forcer les femmes à se marier par coercition ou sous la pression.

"Une femme n'est pas une propriété, mais un être humain noble et libre ; personne ne peut la donner à qui que ce soit en échange d'un accord de paix ou pour mettre fin à une séquence marquée par l'animosité", est venu préciser le décret.

Nul ne peut épouser de force une veuve, y compris ses proches, et une veuve a le droit de se marier ou de décider de son avenir, ajoute le décret.

Une veuve a le droit à l'héritage et a une part fixe dans les biens de son mari, de ses enfants, de son père et de ses proches, et personne ne peut priver une veuve de son droit, selon le décret.

"Ceux qui ont plusieurs mariages (plus d'une épouse) sont obligés de donner des droits à toutes les femmes conformément à la charia (loi islamique) et de faire respecter la justice entre les épouses", indique le décret.

Le chef des talibans a chargé le ministère de l'Information et de la Culture de publier des articles relatifs aux droits des femmes et a également appelé à la bonne application de ce décret.

Il a également exhorté les gouverneurs de province et les chefs de district à coopérer pleinement avec les ministères concernés et la Cour suprême dans la mise en œuvre du décret.

La situation sécuritaire en Afghanistan est restée généralement calme mais incertaine depuis la prise de pouvoir par les talibans à la mi-août et la formation du gouvernement intérimaire des talibans le 7 septembre.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page