La menace de violences politiques s'accroît aux Etats-Unis, selon The Guardian

Par : Norbert |  Mots clés : Etats-Unis,violence politique,The Guardian
French.china.org.cn | Mis à jour le 02-12-2021

Au cours d'une année qui a débuté par une insurrection meurtrière au Capitole, des parlementaires américains ont constaté une forte augmentation du nombre de menaces à leur encontre et la crainte que cette tendance se poursuive est de plus en plus forte, a averti samedi dernier le quotidien britannique The Guardian.

Après que le représentant républicain de l'Arizona Paul Gosar a partagé il y a plusieurs semaines un montage d'une série d'animation japonaise altéré de façon à le montrer en train de tuer sa collègue démocrate Alexandria Ocasio-Cortez et d'attaquer à l'épée le président Joe Biden, tous les élus républicains -sauf trois- ont voté contre un blâme et sa suspension de deux commissions parlementaires auxquelles il appartient, a rappelé la correspondante Joan Greve.

"L'affaire Gosar est le dernier élément en date d'une tendance alarmante dans la politique américaine", déplore l'article, notant que le mutisme des républicains face au comportement de M. Gosar intensifie les craintes quant à la possibilité d'une hausse des violences politiques aux Etats-Unis dans les mois à venir.

Cette tendance est déjà visible dans les couloirs du Congrès, poursuit la journaliste, citant un rapport de la police du Capitole (USCP) qui a constaté une hausse de 107% des menaces contre des parlementaires par rapport à 2020.

Le chef de l'USCP, Tom Manger, aurait dit s'attendre à ce que le total de ces menaces dépasse les 9.000 cette année, contre 3.939 en 2017.

Certaines d'entre elles se sont récemment manifestées de façon nette, puisque 13 républicains de la Chambre des représentants ayant voté en faveur du projet de loi bipartisan sur les infrastructures début novembre ont reçu des messages menaçants, a noté The Guardian.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page