(COVID-19) Les effets secondaires courants des vaccins de Moderna et de Pfizer-BioNTech, les façons de les gérer (média)

Par : Norbert |  Mots clés : COVID-19,vaccin
French.china.org.cn | Mis à jour le 23-02-2021

Les effets secondaires tels que la douleur et le gonflement au point d'injection, la fatigue, les maux de tête, la fièvre et les frissons sont courants chez les personnes ayant reçu les vaccins de Moderna et de Pfizer-BioNtech contre le COVID-19, a déclaré la chaîne de télévision américaine CNBC dans un reportage consacré à la santé.

Les personnes qui ont ressenti de tels effets secondaires peuvent prendre des analgésiques en vente libre après l'injection pour atténuer ces symptômes, a suggéré CNBC, se référant aux recommandations du Centre américain de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Il est normal que le corps humain subisse de tels effets secondaires car le système immunitaire est configuré pour former sa préparation et sa protection contre le virus par un processus appelé "inflammation contrôlée", qui est la façon dont les vaccins à ARN messager agissent.

Pour atténuer ces effets secondaires qui peuvent être très prononcés dans certains cas, le CDC américain a signalé que les patients peuvent prendre des analgésiques en vente libre tels que l'ibuprofène, l'aspirine, les antihistaminiques ou l'acétaminophène après l'injection. Consulter un médecin pour obtenir des conseils avant de consommer de tels médicaments fait par ailleurs partie des recommandations de l'agence.

Le CDC américain ne soutient pas la pratique consistant à prendre ces médicaments antérieurement à la vaccination, selon le reportage, car cela affaiblira la réponse du système immunitaire au vaccin à ARN messager. En d'autres termes, les anticorps générés chez les personnes ayant pris des analgésiques avant leur injection ne seraient pas d'aussi bonne qualité que s'ils s'en étaient abstenus.

Le CDC a également énuméré d'autres moyens d'atténuer les effets secondaires, notamment en plaçant un chiffon humide et froid sur le point d'inoculation pour soulager la douleur, en buvant davantage en cas de fièvre et en portant des vêtements légers pour se sentir plus à l'aise.

Le reportage mentionne également qu'un nombre croissant de personnes commencent à ressentir des effets secondaires après avoir reçu la deuxième injection, car la première ne fait que déclencher la réponse immunitaire alors que la seconde la stimule.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page