La campagne de diffamation de Washington contre la Chine ne trompe pas les esprits (COMMENTAIRE)

Par : Vivienne |  Mots clés : USA-Chine-relations
French.china.org.cn | Mis à jour le 21-11-2020

La publication du nouveau rapport de Washington contre la Chine, truffé de mensonges et de diffamations, a de nouveau mis à nu la mentalité de guerre froide et le fanatisme idéologique de certains politiciens américains, bien ancrés mais obsolètes.

Dans ce rapport du Département d'Etat américain, des accusations sans fondement sont portées contre la Chine alors que les auteurs exposent "dix tâches" pour relever ce qu'ils appellent le "défi chinois".

Cependant, comme d'autres astuces utilisées par les faucons américains pour discréditer la Chine, cette dernière manoeuvre politique est vouée à l'échec.

Le rapport attaque la voie du développement socialiste de la Chine, en accusant sans fondement Pékin de chercher à donner "une empreinte socialiste à l'ordre mondial", ce qui ne saurait être plus éloigné de la vérité.

La Chine a toujours soutenu que tous les pays devraient suivre une voie de développement adaptée à leur situation nationale. Contrairement aux Etats-Unis, tristement célèbres pour attiser les flammes des troubles dans le monde entier pour leurs propres gains, la Chine n'est pas intéressée par l'exportation d'idéologies. Elle n'interfère pas non plus dans les affaires intérieures des autres pays.

Le rapport affirme également que la Chine cherche à "réviser fondamentalement l'ordre mondial", un autre mensonge flagrant.

En plus de contribuer profondément à l'économie mondiale par sa croissance économique, la Chine a proposé de construire une communauté de destin pour l'humanité tout en se faisant le héraut de la coopération internationale pour faire face à un large éventail de défis mondiaux, notamment le changement climatique, la prévention et le contrôle des maladies épidémiques, et le développement régional inégal.

En revanche, ces dernières années, Washington a sapé le multilatéralisme en se retirant des principaux accords et institutions internationaux, et a géré les relations internationales de manière à ne servir que ses propres intérêts, ce qui constitue un obstacle important à la résolution des problèmes mondiaux.

Les auteurs du rapport proposent également de faire de la "restriction et de la dissuasion" à l'égard de la Chine une partie de la politique étrangère américaine. Ces mots, tout en incitant à l'antagonisme et à la confrontation, ont révélé l'anxiété croissante que certains politiciens américains nourrissent à l'égard de l'essor pacifique de la Chine, ainsi que leur intention d'entraver le développement de la Chine par tous les moyens.

Pourtant, leur stratagème ne trompe pas les esprits, comme en témoignent les nombreuses critiques qui ont suivi immédiatement la publication du rapport. "Il s'agit d'un document de propagande qui reflète les opinions naïves du secrétaire d'Etat sortant", a déclaré une revue mise en ligne.

Il est grand temps que les politiciens américains comprennent que la mentalité de la guerre froide n'a pas sa place dans le monde d'aujourd'hui. La coopération, plutôt que l'affrontement, est la seule façon correcte de faire progresser les relations entre la Chine et les Etats-Unis.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page