Cameroun : un fonctionnaire du ministère de l'Education tué par des séparatistes présumés en zone anglophone

Par :  |  Mots clés : Cameroun-crise anglophone
French.china.org.cn | Mis à jour le 29-10-2020

Un inspecteur de l'académie a été tué par des présumés sécessionnistes dans la nuit de mardi à mercredi à Bamenda, chef-lieu de la région camerounaise du Nord-Ouest, a-t-on appris mercredi de sources locales.

La victime a été retrouvée égorgée mercredi matin. "Les images sont insupportables. Les enseignants sont la cible des terroristes sécessionistes", a indiqué un professeur, membre du syndicat Collectif des enseignants indignés du Cameroun (CEIC) et ayant tenu à rester anonyme.

L'assassinat intervient seulement quatre jours après l'attaque contre une école de la ville camerounaise de Kumba (sud-ouest) par des séparatistes armés. Sept élèves avaient été tués et douze autres blessés dans ce drame de samedi dernier, selon le dernier bilan publié par la télévision nationale CRTV.

Un des auteurs présumés de l'attaque de Kumba a été interpellé par les forces de sécurité, a annoncé mercredi le porte-parole du gouvernement camerounais. Un décret présidentiel signé le même jour a déclaré samedi prochain journée de deuil national en mémoire des victimes.

Les séparatistes se heurtent aux forces gouvernementales depuis 2017 dans le but de créer une nation indépendante dans les deux régions anglophones du Cameroun, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page