La Chine est un partenaire stratégique pour le développement de l'agriculture, selon le président de l'ANAG de Guinée-Bissau

Par : Justine |  Mots clés : Chine Guinée-Bissau agriculture
French.china.org.cn | Mis à jour le 30-03-2019

La Chine est un partenaire stratégique pour la diversification et le développement agricole de la Guinée-Bissau, a estimé le président de l'Association nationale des Agriculteurs de la Guinée-Bissau (ANAG), Jaime Boles Gomes, dans une interview accordée à Xinhua.

"La Chine est un excellent partenaire et idéal pour stimuler le développement de notre agriculture", a souligné M. Gomes. Selon lui, le soutien de la Chine est un exemple à suivre dans la perspective de la mécanisation de l'agriculture nationale.

"Ce modèle de coopération nous permettra de lutter contre la faim et de réduire la pauvreté dans les zones rurales, en particulier chez les paysans", a déclaré M. Gomes. L'Association nationale des Agriculteurs a établi un cadre de coopération favorable entre Beijing et Bissau dans la perspective de la mécanisation agricole, a-t-il indiqué.

"J'étais en Chine en 2015, où j'ai passé vingt-sept jours, les perspectives étaient bonnes", a déclaré M. Gomes dont l'association avait présenté au gouvernement chinois plusieurs projets de diversification de l'agriculture du pays. "Tous les projets présentés ont été bien reçus par la Chine et le gouvernement chinois s'était engagé à soutenir, entre autres projets, la mécanisation de l'agriculture nationale et la fourniture de trois mille tracteurs", a-t-il précisé.

"La coopération avec la Chine dans le secteur agricole devrait être une priorité et un avantage bien exploité", a estimé le président de l'ANAG. M. Gomes espère que les relations de coopération entre les deux pays seront davantage renforcées pour l'augmentation de la production agricole.

L'ANAG a invité également le gouvernement chinois à redoubler d'efforts pour former des techniciens bissau-guinéens dans les domaines de la production agricole et de la diversification. "La formation technique est fondamentale pour la mécanisation de l'agriculture", a souligné M. Gomes.

Le gouvernement chinois a offert mercredi à la Guinée-Bissau quarante-quatre tracteurs, neuf véhicules, dix motos, cinq cents tonnes d'engrais et plus de deux mille tonnes de riz.

La Guinée-Bissau, l'un des pays les plus pauvres du monde, dispose d'un potentiel agricole énorme en raison de l'abondance de terres arables. Selon les statistiques, plus de 75% de la population bissau-guinéenne est composée de paysans et vit de l'agriculture de subsistance.

La Guinée-Bissau importe annuellement environ deux cent mille tonnes de riz, la base alimentaire de sa population.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page