Moon étudiera le cas des exercices conjoints avec les Etats-Unis si leurs discussions avec la RPDC se poursuivent

Par :  |  Mots clés : CoréeSud-USA-militaire
French.china.org.cn | Mis à jour le 14-06-2018

Le président sud-coréen Moon Jae-in a déclaré jeudi qu'il étudierait attentivement le cas des exercices militaires conjoints entre les Etats-Unis et la Corée du Sud si les discussions entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis se poursuivaient.

M. Moon a tenu ces propos au cours d'une réunion du Conseil national de sécurité de la Maison Bleue (présidence sud-coréenne) organisée pour évaluer le sommet RPDC-Etats-Unis et discuter des mesures de réponse du gouvernement sud-coréen.

De hauts responsables de la sécurité et des affaires étrangères ont participé à cette réunion, dont les ministres des Affaires étrangères et de la Défense, le directeur des services de renseignement et le conseiller à la sécurité nationale.

Après avoir tenu un sommet historique avec le dirigeant suprême de la RPDC Kim Jong Un, le président américain Donald Trump a déclaré mardi à Singapour qu'il mettrait fin aux "jeux de guerre" entre les Etats-Unis et la Corée du Sud, car il est selon lui inapproprié de mettre en scène des exercices aussi "provocateurs" dans une période de dialogue.

Le président Moon a indiqué que si la RPDC mettait sincèrement en oeuvre la dénucléarisation et que des discussions honnêtes entre Pyongyang et Washington continuaient d'effacer l'hostilité de leurs relations, il étudierait attentivement le cas des exercices militaires conjoints annuels entre Séoul et Washington.

Dans ces conditions, la Corée du Sud doit modifier avec flexibilité la nature de sa pression militaire en accord avec la Déclaration de Panmunjom, dans laquelle MM. Moon et Kim sont convenus de bâtir une confiance mutuelle suite au troisième sommet intercoréen de l'histoire, le 27 avril au village frontalier de Panmunjom.

Les exercices militaires conjoints annuels des Etats-Unis et de la Corée du Sud se déroulent deux fois, au printemps et en automne.

Les simulations de guerre de ce printemps ont été menées en avril, retardés cette année par les Jeux olympiques d'hiver organisés par la Corée du Sud. Les exercices militaires d'automne devraient se tenir en août.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page