Les acteurs économiques chinois invités à investir en Côte d'Ivoire

Par : Vivienne |  Mots clés : Côte d'Ivoire,Chine
French.china.org.cn | Mis à jour le 17-07-2017

L'ambassadeur Dosso Adama présente les potentialités économiques de la Côte d'Ivoire.
 

« Le marché ivoirien est très attrayant.» C'est fort de cette conviction qu'au cours d'une cérémonie à Beijing, Dosso Adama, ambassadeur de Côte d'Ivoire en Chine, a récemment exhorté les hommes d'affaires et patrons d'entreprises chinoises à prospecter le terrain en vue d'investir en terre ivoirienne. En sa qualité de représentant de l'Etat ivoirien en Chine, il a rassuré les potentiels investisseurs sur les bonnes affaires qu'ils pourront y réaliser en raison des potentialités économiques de ce pays, de la facilitation des formalités administratives pour la création d'entreprises et de l'égalité de traitement entre les investisseurs étrangers et locaux. «Aujourd'hui en Côte d'Ivoire, vous créez votre entrepriseen 48h. En ce qui concerne la garantiedes investissements, toutes les formes de propriété privée sont protégés ( bâtiments, équipements, biens). La Côte d'Ivoire est un eldorado qui s'offre à vous », a-t-il dit aux chefs d'entreprises présents dans la salle.

Parlant du climat des affaires, le diplomate ivoirien, dans la présentation des attraits économiques et atouts touristiques de son pays, a soutenu que la Côte d'Ivoire avait recouvré la stabilité et la paix propice au développement de toute activité. « Nous avons un indice de sécurité de 1,1 et une croissance économique qui avoisine les 9%. Nous sommes le 1er producteur de cacao, 3e pour le café et 1er pour l'anacarde avec plus de 7 000 tonnes. Mais nous ne faisons pas la transformation de ces produits. Vos usines seront les bienvenues pour nous aider à cela. La Côte d'Ivoire est donc une chance pour vous », a-t-il insisté.

Dosso Adama a également fait savoir aux acteurs économiques chinois que la Côte d'Ivoire était une force motrice qui représente à elle seule 40 % de l'Union économique et monétaire ouest-africaine. Aussi, si vous venez investir chez nous, a-t-il poursuivi, vous aurez un accès aux marchés de la sous-région en exportant vos produits en franchise de droits de douane.

M. Yang, responsable de l'entreprise Startimes, une structure déjà installée en terre ivoirienne, a confirmé que les autorités ivoiriennes avaient prisles mesures nécessaires procurant des facilités à tout chef d'entreprise qui veut étendre ses activités dans ce pays.

 

par KANATE MAMADOU, journaliste ivoirien en stage à China.org.cn

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Les dernières réactions            Nombre total de réactions: 0
Sans commentaire.
Voir les commentaires
Votre commentaire
Pseudonyme   Anonyme
Retournez en haut de la page