Envoyer [A A]

Des images de « changement de visage » de stars provoquent des remous en ligne

French.china.org.cn | Mis à jour le 28. 02. 2019 | Mots clés : changement de visage,Huang Rong,Yang Mi,intelligence artificielle


Yang Mi (en haut) et Athena Chu



Huang Rong, un rôle féminin classique de la série télévisée de cape et d’épée (en chinois « Wuxia »), La légende des héros Condor, a été joué par de nombreuses actrices dans différentes versions, notamment Athena Chu, Barbara Yung, Zhou Xun et Ariel Lin.


Le 25 février, la star Yang Mi est devenue la dernière à prendre le rôle, même si l'actrice elle-même en était complètement inconsciente, car il s’est avéré en fait qu'un internaute du nom de « Huanlian Ge » a téléchargé des vidéos de Yang Mi en tant que Huang Rong sur le site de streaming Bilibili avec l'aide de la technologie d'intelligence artificielle, où il a « remplacé » le visage d’Athena Chu dans la version 1994 de TVB par celui de Yang Mi.


Certains internautes ont trouvé que les images paraissaient totalement réelles, tandis que d'autres ont suggéré que ces vidéos pourraient porter atteinte aux droits d'image de la célébrité féminine, tout en soulevant des préoccupations quant à l'utilisation abusive de la technologie.


Le producteur de vidéos, Xiao, a ensuite répondu sur Bilibili : « Ces vidéos sont principalement utilisées pour la communication technique, et il n’y a aucune considération de profit ». Xiao a également posté un message sur son compte Weibo, affirmant qu'il était un fan fidèle de Yang Mi et qu'il était désolé d’avoir suscité cette discussion.


« L'intention de la création était d'informer davantage d'amis sur cette technologie et d'aider les célébrités à éviter les pertes dues aux fausses informations ». « En même temps, j'espère que ces vidéos permettront à davantage de personnes de comprendre le secret qui se cache derrière les fausses vidéos et d'améliorer la capacité du public à reconnaître un faux lorsqu'il le voit », a ajouté le producteur.


Les images produites avec une technologie de « changement de visage » sont mieux connues sous le nom de « Deepfakes », un mot-valise tiré d’« apprentissage en profondeur » (« Deep learning ») et de « faux » (« Fake »). Il s'agit d'une technique de synthèse d'images humaines basée sur l'intelligence artificielle.


Cette technologie tire parti d’une combinaison de vidéos et de sources existantes pour créer une fausse vidéo montrant une ou plusieurs personnes effectuant une action qui en réalité ne s’est jamais produite.


La technologie Deepfake a fait sensation, avec des représentations réalistes mais complètement fausses de célébrités, et des images de stars hollywoodiennes telles que Scarlett Johansson, Emma Watson et Gal Gadot ont même été utilisées pour la production de vidéos porno Deepfake.


Des sites Internet tels que « ThisPersonDoesNotExist.com » ont mis en évidence à quel point la technologie risque de devenir envahissante et terrifiante. « ThisPersonDoesNotExist.com » peut proposer de nombreuses images de visages différents, mais chaque visage est complètement faux et généré par ordinateur. « Chaque fois que vous actualiserez le site, le réseau générera une nouvelle image faciale à partir de rien », a écrit Zhang Bingbing sur son compte Sina Weibo.


« Le site Web m'intéressait beaucoup au début, mais j'ai commencé à craindre que ces images à grande échelle aient un impact considérable sur la façon dont les sociétés modernes pensent aux preuves et à la confiance », a déclaré un autre utilisateur de Weibo, Xiao Shudai.


De même, les fausses vidéos et les fichiers audio s'améliorent, sont plus rapides et plus faciles à créer -et accroissent le potentiel de dommages causés par cette technologie s’ils se retrouvent entre de mauvaises mains. En d'autres termes, des sites tels que « ThisPersonDoesNotExist.com » pourraient n'être que le début de cette nouvelle technologie, et des utilisations plus sournoises pourraient apparaître plus tard.


Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn