Envoyer [A A]

Pour la première fois, célébrez une Fête du Printemps spéciale au cœur de la Cité Interdite

French.china.org.cn | Mis à jour le 08. 01. 2019 | Mots clés : fête du Printemps,Cité Interdite

Vous avez envie de découvrir comment se passaient les festivités de la fête du Printemps à la cour des empereurs de Chine ?

Si c'est le cas, alors voici une occasion d'entrer dans la Cité Interdite, également connue sous le nom de Musée du Palais, et de faire l'expérience d'un Nouvel An chinois vraiment spécial : le célèbre musée vient d'ouvrir sa première exposition de 2019 et il y présente un nombre record d'objets qui dévoilent comment la cour impériale de la dynastie des Qing (1644-1911) et les familles royales d'autrefois célébraient le Nouvel An lunaire chinois.

Ce spectaculaire évènement a débuté le 6 janvier dans la Cité Interdite à Beijing, le premier jour du douzième mois lunaire, une période pendant laquelle les Chinois lancent traditionnellement une série de célébrations et se préparent pour ce qu’ils considèrent comme le festival le plus important de l’année.

Pour la première fois aussi grâce à cette exposition, le public pourra apprécier et participer aux célébrations traditionnelles du Nouvel An lunaire à l’intérieur même du palais impérial.

Selon Shan Jixiang, conservateur du Musée du Palais, ces derniers temps, un nombre croissant de Chinois ont passé la Fête du Printemps dans les musées, célébrant le Nouvel An lunaire d'une manière différente.

A cette occasion, le caractère chinois « 福 », un mot qui fait référence à la bonne fortune et aux bénédictions, et tel qu'il a été écrit par cinq empereurs Qing, a été dévoilé au public. Cette exposition est également une occasion rare de voir l'écriture manuscrite de l'empereur Qianlong dans des couplets de la fête du Printemps exposée dans la Salle de la Culture Mentale. 

L'exposition présente aussi des instruments traditionnels, utilisés pour jouer de la musique de cour impériale lors des festivals de la dynastie Qing, ainsi que des produits culturels créatifs sur le thème de la fête.

Outre la grande exposition d'une ampleur jamais vue présentant 885 pièces anciennes datant de l'époque impériale, le Musée du Palais a utilisé sa plus grande surface pour faire revivre les scènes de célébration de la Fête du Printemps à la cour.

Pour ce faire, la Cité Interdite a été ornée de décorations de fête, offrant une expérience de divertissement immersive aux visiteurs. L'évènement, divisé en six sections, comprenant entre autres « Invocations de bon augure », « Sacrifice filial », « Parenté impériale » et « Loisirs hivernaux », présente de manière exhaustive l'étiquette impériale, les célébrations historiques et la culture de la fête du Printemps

Des couplets poétiques de bon augure et des paires d'images de dieux gardiens ont été placés sur les portes et les portails comme une tradition du Nouvel An et, pour la première fois au cours des deux derniers siècles, des lanternes décorent les salles et les couloirs du palais, affichant les caractéristiques uniques du festival tel que le vivait la cour impériale.

« Comment célébrer les jours d'autrefois et la nouvelle année est un sujet récurrent pour tous les Chinois, peu importe que ce soit dans l'antiquité ou aujourd'hui », a dit M. Shan, soulignant que « le sens des coutumes et des cérémonies impériales pendant le festival est beaucoup plus profond », car non seulement c'est une manifestation de respect pour les affaires intérieures, mais aussi une mise en valeur de la prospérité du pays.

L'exposition durera trois mois du 6 janvier au 7 avril.


Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn