En tant que grand pays producteur de thé, la Chine compte un millier de variétés qui ont chacune leur nom et dont certaines sont prestigieuses. En voici dix qui, selon notre point de vue, sont les plus célèbres :
Le Longjing de Hangzhou
Longjing ou puits du Dragon est aussi le nom d'une source. Maintenant, le Longjing désigne principalement une variété de thé. Produit du village de Longjing, ce thé est un thé vert torréfié, qui avait été jadis divisé en quatre catégories.
Le Biluochun de Suzhou
Le thé Biluochun est produit sur la colline de Dongting, riveraine du lac Taihu, dans le district de Wuxian, relevant de la municipalité de Suzhou, province du Jiangsu. Il faut 600 000 à 700 000 jeunes bourgeons pour produire une livre de thé Biluochun de première classe.
Le Maofeng du Huangshan
Ce thé est produit aux monts Huangshan (province de l'Anhui), principalement dans les environs du temple de Yungu, du couvent de Songgu, de Tiaoqiaoyan, de Ciguangge et de Bansi. La cueillette et le traitement du thé Maofeng du Huangshan constituent un travail très méticuleux.
Le Yunwu du mont Lushan
Situé entre le Changjiang (Yangzi) au nord et le lac Poyang au sud, le mont Lushan au climat tempéré possède toutes les conditions propices à la culture des théiers. C'est un thé de grande qualité.
Le Guapian de Lu'an
Ce thé est produit aux monts Dabie, dans l'ouest de la province de l'Anhui, soit dans les districts de Lu'an, de Jinzhai et de Huoshan. Il s'appelle Guapian ou graine de pastèque, parce que les feuilles du thé font penser aux graines de pastèque.
Le Yulu de Enshi
Le Yulu (rosée de jade) est un thé produit à Enshi, dans la province du Hubei. C'est l'un des rares thés verts de Chine qui utilise toujours la méthode traditionnelle de traitement à la vapeur. Le processus de préparation de ce thé est fort strict.
Le Baihao yinzhen
Le Baihao yinzhen ou aiguilles argentées au duvet blanc est un thé blanc produit à Jianyang, Yongji et Songzheng, dans le nord du Fujian, et à Fuding, dans l'est de la même province. Il doit son nom au fait que les bourgeons sont couverts de duvet blanc et les feuilles torréfiées ressemblent à des aiguilles argentées.
Le Yancha du Wuyi
Ce thé est produit aux monts Wuyi, au district de Chong'an, province du Fujian. C'est un thé semi-fermenté, dont les procédés de fabrication sont entre ceux du thé vert et ceux du thé noir. Au XVIIIe siècle, il fut exporté en Europe et obtint immédiatement un grand succès.
Le thé Tieguanyin d'Anxi
Ce thé est produit à Anxi, au Fujian. Après un processus de traitement très complexe, les feuilles sont très resserrées et donnent une couleur vert foncé brillant. Le thé infusé dégage un parfum suave d'orchidées et donne une saveur veloutée et forte.
Le thé Pu'er du Yunnan
Ce thé est produit au Xishuangbanna, au Yunnan. Il s'appelle ainsi parce que depuis l'antiquité, le marché de ce thé est à Pu'er. Pu'er est donc le nom générique des thés verts ou noirs cuits à la vapeur et puis compactés.
Copyright © China Internet Information Center. All Rights Reserved E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-88828000 (20060217)