Les présidents chinois et argentin espèrent renforcer les relations bilatérales

Par : Yann |  Mots clés : Chine,Argentine,relations bilatérales
French.china.org.cn | Mis à jour le 29-09-2022

Le président chinois, Xi Jinping, et le président argentin, Alberto Fernandez, ont exprimé mercredi leur espoir de renforcer les relations bilatérales dans leurs lettres de félicitations envoyées à un forum de haut niveau sur les échanges culturels entre les deux pays.

M. Xi a indiqué que la Chine et l'Argentine étaient de bons amis et partenaires, et que cette année marquait le 50e anniversaire de l'établissement des relations diplomatiques entre les deux pays et qu'il s'agissait également de l'Année de l'amitié et de la coopération Chine-Argentine.

"Au cours du dernier demi-siècle, nos relations ont résisté à l'épreuve des circonstances internationales changeantes et sont devenues un exemple de solidarité, de coopération et de développement commun parmi les marchés émergents et les pays en développement", a déclaré M. Xi.

M. Xi a indiqué que le développement global et rapide des relations bilatérales reflétait la vitalité des relations entre la Chine et l'Amérique latine, espérant que les participants mettront en commun leur sagesse et établiront un consensus pour aider à écrire un nouveau chapitre du partenariat stratégique global bilatéral et contribuer à la construction d'une communauté d'avenir partagé pour la Chine et l'Amérique latine et pour l'humanité dans la nouvelle ère.

M. Fernandez a déclaré qu'il était convaincu que les deux parties s'engageraient dans une communauté d'avenir partagé avec un niveau de développement plus élevé.

La coopération médiatique fructueuse entre les deux pays a promu la compréhension mutuelle entre les deux peuples, a-t-il indiqué, espérant que les deux parties approfondiront leur coopération, contribueront au partenariat stratégique global, et feront de plus grandes contributions au bien-être des deux peuples ainsi qu'à la paix et au développement mondiaux.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page