La Chine exhorte les Etats-Unis à changer leur mentalité erronée

Par : Yann |  Mots clés : Chine-Etats-Unis-diplomatie
French.china.org.cn | Mis à jour le 26-07-2021

La relation sino-américaine se trouve dans une impasse, et ce, fondamentalement à cause du fait que certains Américains décrivent la Chine comme un "ennemi imaginaire", a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères, Xie Feng, exhortant les Etats-Unis à changer leur mentalité hautement erronée et leur politique dangereuse.

M. Xie s'est ainsi exprimé lundi lors d'un entretien avec la secrétaire d'Etat adjointe des Etats-Unis Wendy Sherman, en visite à Tianjin les 25 et 26 juillet.

Pendant un certain temps, certains Américains ont évoqué le "moment Pearl Harbor" et le "moment Sputnik" lorsqu'ils parlaient des conflits avec la Chine et des défis auxquels faisaient face les Etats-Unis, a fait remarquer M. Xie.

Selon lui, certains universitaires internationaux, dont des intellectuels américains, voient dans ces expressions une comparaison de la Chine au Japon dans la Seconde guerre mondiale et à l'Union soviétique dans la Guerre froide. Il semble qu'en faisant de la Chine un "ennemi imaginaire", la partie américaine souhaite raviver un sens national du devoir aux Etats-Unis et qu'en diabolisant la Chine, les Etats-Unis pourraient d'une manière ou d'une autre détourner le mécontentement du public intérieur quant aux questions politiques, économiques et sociales et faire porter la responsabilité à la Chine pour leurs problèmes structurels, a-t-il souligné.

Il semble qu'une campagne pangouvernementale et de toute la société américaine ait été lancée pour contenir la Chine. C'est comme si, une fois le développement de la Chine contenu, tous les défis intérieurs et extérieurs des Etats-Unis disparaîtraient et que les Etats-Unis deviendraient de nouveau grands et que la "Pax Americana" persisterait, a noté M. Xie.

A propos de la rhétorique "compétitive, collaborative et antagoniste" des Etats-Unis, M. Xie a indiqué qu'il s'agissait d'une tentative à peine voilée de contenir et de réprimer la Chine.

Le peuple chinois pense que l'accent réel est mis sur l'aspect antagoniste, que l'aspect collaboratif n'est qu'une solution temporaire et que l'aspect compétitif un piège rhétorique, a-t-il fait observer.

Il semble que les Etats-Unis demandent la coopération lorsqu'ils souhaitent obtenir quelque chose de la Chine et imposent le découplage, la coupure des fournitures, le blocus ou les sanctions contre la Chine lorsqu'ils s'estiment en position avantageuse, n'hésitant pas à recourir au conflit et à la confrontation à tout prix, a-t-il ajouté.

"Il semble que les Etats-Unis ne pensent qu'à résoudre leurs propres préoccupations, à obtenir les résultats qu'ils veulent et à faire avancer leurs propres intérêts. Faire du mal et obtenir de bons résultats. Comment cela pourrait-il être possible ?" s'est interrogé M. Xie.

Ce dont le monde a le plus besoin, c'est de solidarité et de coopération, car les êtres humains sont des passagers dans un même bateau, selon M. Xie.

"Le peuple chinois est attaché à la paix", a souligné M. Xie, ajoutant que ce que la Chine souhaite construire était un nouveau type de relations internationales caractérisées par le respect mutuel, l'égalité, la justice et la coopération gagnant-gagnant et une communauté de destin pour l'humanité.

"La Chine souhaite oeuvrer avec les Etats-Unis pour trouver un terrain d'entente au-delà des divergences", a-t-il noté.

La partie américaine doit changer de cap et travailler avec la Chine sur la base du respect mutuel et accepter une compétition loyale et une coexistence pacifique avec la Chine.

"Après tout, une relation saine et stable Chine-Etats-Unis sert les intérêts des deux parties. Et le monde n'attend rien de moins des deux parties", a-t-il ajouté.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page