Des participants d'un forum du CIFTIS se disent confiants dans l'avenir de la coopération sino-africaine

Par : Vivienne |  Mots clés : Chine,Afrique,coopération,CIFTIS
French.china.org.cn | Mis à jour le 08-09-2020

Des participants à un forum organisé en marge du Salon international du commerce des services (CIFTIS) ont exprimé leur confiance dans l'avenir de la coopération sino-africaine et considéré qu'elle embrassait de grandes opportunités.

Ils ont fait ces remarques lors de la Journée d'Afrique, forum thématique organisé par le Forum industriel Chine-Afrique (FICA).

"La coopération économique et commerciale entre la Chine et l'Afrique n'a pas été mise à l'arrêt à cause de l'épidémie", a indiqué Cheng Zhigang, secrétaire général du FICA, lors du forum. Selon lui, au cours des quatre premiers mois de l'année, l'investissement chinois en Afrique a augmenté de 4,4%, et plus de 1.100 projets chinois en Afrique sont toujours en cours.

"Face à l'épidémie, la récession économique n'est pas homogène en Afrique", a noté Guo Chongli, ancien ambassadeur de Chine au Kenya. D'après lui, des pays comme l'Ethiopie, le Kenya, la Côte d'Ivoire et le Sénégal ont tous affiché une croissance positive.

De plus, il a estimé que le marché africain, précédé par le marché asiatique, possédait un grand potentiel de développement dans le domaine numérique, ce qui signifie de grandes opportunités pour l'Afrique et la Chine.

Abina Nesitang, chargé d'affaires par intérim de l'ambassade du Togo en Chine, a considéré que le forum incarnait l'esprit du Sommet de Beijing du Forum sur la coopération sino-africaine et de l'initiative "la Ceinture et la Route", qui ont apporté de nombreuses opportunités de coopération pour les investisseurs africains et chinois.

"Le Togo est un pays ouvert, nous sommes prêts à renforcer nos liens avec les entreprises chinoises", a indiqué M. Nesitang.

Quant à Mamadou Sarr, ministre-conseiller de l'ambassade du Sénégal en Chine, les deux pays pourront renforcer leur coopération dans les domaines sanitaire, alimentaire et pharmaceutique tout en poursuivant leur coopération industrielle.

Selon lui, le Sénégal encourage des investissements étrangers dans les domaines agricole, agroalimentaire, touristique, manufacturier, bancaire, minier et de la pêche.

Li Jianjun, PDG de Pingle, une entreprise du Hebei qui fournit des équipements de minoterie, a aussi exprimé sa confiance dans la perspective de coopération entre la Chine et l'Afrique. Il a appelé les entreprises chinoises à investir en Afrique tout en faisant preuve de courage et de prévoyance, notamment dans le contexte épidémique.

Le Salon international du commerce des services de Chine, premier événement international économique et commercial majeur organisé en ligne et hors ligne par la Chine depuis le début de l'épidémie de COVID-19, a ouvert ses portes le 4 septembre à Beijing.

Sous le thème de "Services mondiaux, prospérité partagée", cet événement de six jours comprend le Sommet international du commerce des services, quatre forums au sommet et plus de 100 séminaires et forums industriels supplémentaires.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page