(COVID-19) La ville frontalière de Suifenhe bâtira un hôpital temporaire face à la hausse des cas importés

Par : Norbert |  Mots clés : Chine-Heilongjiang-coronavirus
French.china.org.cn | Mis à jour le 09-04-2020

La ville de Suifenhe, située à la frontière sino-russe dans la province chinoise du Heilongjiang (nord-est), construira un hôpital temporaire face à la pression du nombre croissant de cas importés de COVID-19.

La construction de l'hôpital devrait s'achever le 11 avril, et quelque 400 professionnels de santé devraient y travailler, a fait savoir le département de l'information du gouvernement municipal.

L'hôpital sera aménagé sur la base d'un immeuble de bureau dans la ville et abritera plus de 600 lits, selon Wang Fakui, président de la Hairong Urban Construction Investment and Development Co., Ltd., entreprise chargée du projet de construction.

Le port de Suifenhe, point de contrôle terrestre important à la frontière, a fermé son canal d'inspection des passagers et a renforcé les contrôles d'inspection des trains, a déclaré Wang Yongping, maire par intérim de Suifenhe.

Toutes les personnes entrant en Chine par Suifenhe doivent passer un test d'acide nucléique et être placées en confinement dans un établissement désigné.

Plus de 120 professionnels médicaux ont été mobilisés pour soutenir les hôpitaux locaux à Suifenhe.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page