Chine : un ancien chef de la commission de contrôle des assurances accusé d'avoir touché des pots-de-vin

Par :  |  Mots clés : Chine-anti-corruption
French.china.org.cn | Mis à jour le 16-04-2018

Xiang Junbo, ancien chef de la Commission de contrôle des assurances de Chine, a été accusé d'avoir accepté des pots-de-vin, a déclaré lundi le Parquet populaire suprême.

L'acte d'accusation a été remis au Tribunal populaire intermédiaire de Changzhou, dans la province orientale du Jiangsu, par le Parquet populaire de Changzhou, selon le parquet suprême.

Xiang Junbo est accusé d'avoir profité de ses anciennes fonctions à la Banque populaire de Chine, à la Banque agricole de Chine et à la Commission de contrôle des assurances de Chine afin d'obtenir des bénéfices au profit d'autres personnes, et d'avoir d'accepté de l'argent et des cadeaux pour des montants importants, selon la même source.

Selon les instructions du parquet suprême, le Parquet populaire de la province du Jiangsu a transféré le dossier de Xiang Junbo au Parquet populaire de Changzhou après avoir achevé l'enquête le concernant.

La Commission de contrôle des assurances et la Commission de supervision bancaire ont été remplacées par la Commission de contrôle des banques et des assurances conformément au plan de restructuration du Conseil des Affaires d'Etat dévoilé en mars.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source: Agence de presse Xinhua
Retournez en haut de la page