Envoyer [A A]

Concours pour trouver un nom au Rover lunaire chinois

French.china.org.cn | Mis à jour le 26. 09. 2013 | Mots clés : Concours pour trouver un nom au Rover lunaire chinois

Le Centre chinois de programme spatial et d'exploration lunaire a lancé un concours mondial pour donner un nom à son Rover lunaire téléguidé Chang'e le 25 septembre à Beijing. 


Donner un nom a toujours fait partie de la culture chinoise. Un nom peut renfermer beaucoup de bons vœux et d'affection. Le 25 septembre à Beijing, le Centre chinois de programme spatial et d'exploration lunaire a lancé un concours mondial pour donner un nom à son Rover lunaire téléguidé Chang'e 3. Le concours prendra fin au début de novembre.

Le Rover lunaire Chang'e 3 fait partie du vaisseau spatial Chang'e 3. Le lancement marquera la première fois que la Chine fera poser un vaisseau spatial sur un autre corps céleste.

« Le Rover lunaire est plus qu'un Rover », a déclaré Zhao Xiaojin, directeur du département d'aérospatiale de la China Aerospace Science and Technology Corporation. « Il est un ambassadeur sur la lune et porte l'espoir du peuple asiatique. Il passera à l'histoire, de sorte que nous devons lui donner un nom qui reflète les pensées de toute la nation. »

Le concours compte trois phases. Du 25 septembre au 25 octobre, les participants pourront soumettre des noms à Xinhua.com et à qq.com. Un comité sera organisé pour sélectionner les 10 meilleurs noms. Du 26 au 31 octobre, les trois meilleurs noms seront sélectionnés par les gens qui voteront en ligne pour leur nom préféré. Au début de novembre, il y aura une cérémonie pour nommer officiellement le Rover lunaire, et les 10 meilleurs noms recevront des prix.

Selon Li Benzheng, directeur adjoint du programme d'exploration lunaire de la Chine, le but de l'activité est de présenter les réalisations de la Chine dans l'exploration lunaire et l'exploration spatiale, de rehausser le profil des missions, et d'accroître l'intérêt des gens en science et technologie, en particulier celui de la jeune génération, et d'inspirer l'enthousiasme patriotique des Chinois partout dans le monde.

La mission Chang'e 3, qui devrait être lancée au début de décembre de cette année, est la deuxième phase du programme lunaire chinois. Elle fait suite aux succès des missions Chang'e 1 et Chang'e 2 qui incluaient le tracé d'une carte lunaire à haute résolution. Le programme inclut une reconnaissance orbitale, un atterrissage en douceur et le transport des échantillons vers la Terre.

1   2   3   4   Suivant  


Source: french.china.org.cn

Réagir à cet article

Votre commentaire
Pseudonyme
Anonyme
Les dernières réactions (0)

Les articles les plus lus