Météo
中文 | English |  Deutsch | 日本語 | Русский язык | Español | عربي | Esperanto | 한국어 | BIG5
ACCUEIL  |  Information  |  Focus  |  Photos  |  Discours et documents  |  Portraits  |  Mots-clé  |  La Chine en chiffres

[Favoris] [Imprimer] [Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A A]
Société harmonieuse

La troisième session plénière du Comité central issu du XVIe congrès du PCC a formulé la « conception scientifique du développement » en 2003, puis le concept de « société harmonieuse ».

L'année suivante, la quatrième session plénière du XVIe Comité central a fixé « la construction d'une société harmonieuse » comme l'une des cinq aptitudes du PCC à élever sa capacité à exercer le pouvoir.

En 2005, la cinquième session plénière du XVIe Comité central a formulé six points essentiels visant à renforcer l'édification d'une « société harmonieuse ».

En 2006, la sixième session plénière du XVIe Comité central a adopté les Décisions du Comité central du PCC sur les grandes questions concernant la construction d'une société socialiste harmonieuse.

La construction d'une société socialiste harmonieuse doit suivre les principes suivants :

— Continuer à placer l'homme au centre des préoccupations. Il faut considérer toujours la matérialisation des intérêts fondamentaux de la grande majorité de la population comme le point de départ et l'aboutissement de toute activité du Parti et de l'Etat. Il est essentiel de veiller à assurer et à préserver les intérêts fondamentaux de la population ainsi qu'à en favoriser le développement, et satisfaire continuellement ses besoins matériels et culturels croissants. Il est important de faire en sorte que la société se développe au profit du peuple, avec le soutien et dans l'intérêt général du peuple et l'épanouissement général de l'homme sera ainsi assuré.

— Persévérer dans le développement scientifique. Il est important de veiller au développement du pays, tâche primordiale du Parti, chargé de l'exercice du pouvoir et du renouveau de la nation. A cet effet, la Chine devra établir une planification globale pour assurer le développement des villes et des régions rurales, et celui des diverses régions. Ce développement concernera les domaines économique et social. Il inclura un développement harmonieux de l'homme et de la nature et favorisera le développement à l'intérieur et l'ouverture sur l'extérieur. Il est également nécessaire de transformer le mode de croissance, d'améliorer la qualité des acquis, promouvoir un développement sûr, propre et économe en énergie, et ce, de façon à assurer un développement socio-économique durable et harmonieux sur le plan général.

— Persévérer dans la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur. Il faut orienter la réforme vers la mise en place d'une économie de marché socialiste, et faire en sorte que cette réforme soit conforme aux exigences du progrès social. Il s'agit aussi de pousser vers l'avant les réformes et les innovations institutionnelles dans les secteurs économique, politique, culturel et social. Il est essentiel d'élargir davantage l'ouverture sur l'extérieur, de renforcer le caractère scientifique des prises de décision et la coordination des mesures relatives à la réforme, de manière à assurer la mise en place et l'amélioration des systèmes et des mécanismes et de façon à les rendre plus dynamiques, plus efficaces et plus ouverts.

— Poursuivre l'extension de la démocratie et de la législation. Il faut intensifier l'édification d'une démocratie politique socialiste et développer la démocratie socialiste. Il s'agit concrètement de créer un Etat socialiste géré dans le respect des lois conformément à la stratégie fondamentale d'administration de l'Etat dans la légalité, de forger un concept d'Etat socialiste de droit, et de sensibiliser plus largement le public aux questions liées à la loi. Il s'agit aussi de promouvoir une administration respectueuse des lois et règlements dans les secteurs économique, politique, culturel et social, de manière à mettre progressivement sur pied un système de protection basé sur l'égalité sociale et à favoriser l'équité sociale et la justice.

— Traiter correctement les rapports entre la réforme, le développement et la stabilité. Il est vital de synchroniser l'intensité des réformes avec le rythme du développement et la capacité d'adaptation de la société, et de préserver la stabilité et l'unité de celle-ci. Il importe de promouvoir l'harmonie sociale à travers la réforme, de la consolider à travers le développement et de la garantir par la stabilité. Enfin, il faut faire en sorte que les citoyens vivent et travaillent en paix et que l'ordre et la stabilité politique et sociale soient garantis à long terme.

— Préserver la direction du Parti communiste chinois et unir toutes les forces sociales dans la construction du pays. Il faut que le Parti exerce ses pouvoirs conformément à la loi et dans un esprit à la fois scientifique et démocratique. Il est essentiel de mettre en valeur le rôle du Parti en tant que centre moteur et préserver la position primordiale des masses populaires. Il faut unir toutes les forces susceptibles d'être ralliées à la cause du pays et mobiliser tous les éléments positifs, de façon à diriger la Chine vers une situation dynamique amenant chacun à assumer sa responsabilité dans la construction d'une société harmonieuse profitable à tous.

french.china.org.cn     2007/09/03
[Favoris] [Imprimer] [Envoyer] [Commenter] [Corriger] [Caractère:A A A]

Copyright © 2007 China Internet Information Center (CIIC). All Rights Reserved.
E-mail: webmaster@china.org.cn Tel: 86-10-88828000 Fax: 86-10-88828369