Le massacre de Nanjing

Mise à jour: 2015-11-16 | french.china.org.cn

Le massacre de Nanjing désigne un crime de guerre et un crime contre l'humanité commis à Nanjing, capitale de la République de Chine, par le militarisme japonais au début de sa guerre d'invasion contre la Chine, notamment les massacres à grande échelle, les viols, les incendies criminels et les pillages. Il a commencé le 13 décembre 1937 – date du début de l'occupation de Nanjing par l'armée japonaise – et a duré six semaines, au cours desquelles quelque 300 000 Chinois civils et militaires ont été tués. Un tiers de la ville de Nanjing fut détruit par les incendies et les pillages, et les pertes matérielles sont incalculables.

Hisao Tani, lieutenant général de l'armée de terre japonaise et responsable du massacre de Nanjing, a été fusillé à l'issue du jugement du Tribunal militaire de Nanjing après la Seconde Guerre mondiale.

Le 27 février 2014, la 7e session du comité permanent de la XIIe Assemblée populaire nationale de Chine adopta une résolution faisant du 13 décembre la Journée nationale d'hommage aux victimes du massacre de Nanjing, exprimant ainsi, d'une manière législative, la détermination du peuple chinois à s'opposer aux guerres d'agression, à défendre la dignité humaine et à préserver la paix mondiale.

 

南京大屠杀

南京大屠杀是指日本侵华战争初期日本军国主义在中华民国首都南京犯下的大规模屠杀、强奸以及纵火、抢劫等战争罪行与反人类罪行。南京大屠杀从1937年12月13日日军攻占南京开始,共持续了6周。在此期间,有30万中国平民和军人惨遭屠杀,日军大肆纵火和抢劫,致使南京城被毁三分之一,财产损失不计其数。

二战结束后,南京大屠杀主犯、日本陆军中将谷寿夫经南京军事法庭公审后被执行枪决。

2014年2月27日,中国十二届全国人大常委会第七次会议表决通过决定,将12月13日设立为南京大屠杀死难者国家公祭日,以立法形式表明中国人民反对侵略战争、捍卫人类尊严、维护世界和平的坚定立场。