Envoyer [A A]

L’humeur du marché s’améliore grâce aux espoirs externes

French.china.org.cn | Mis à jour le 02. 12. 2022 | Mots clés : actions chinoises,bourse
(Photo/VCG)


Le sentiment du marché à l’égard des actions chinoises s’est encore amélioré jeudi, alors que les contraintes négatives externes, comme le resserrement monétaire agressif de la Réserve fédérale des Etats-Unis, semblent être progressivement assouplies.

L’indice de référence SSE Composite de la bourse de Shanghai a enregistré une hausse de 0,45 %, prolongeant son augmentation pour le troisième jour consécutif. L’indice SZSE Component de la bourse de Shenzhen a également enregistré une hausse de 1,4 %. La valeur totale des échanges sur les bourses de Shanghai et Shenzhen a dépassé les 1000 milliards de yuans (135 milliards d’euros).

Le capital « vers le nord », que les investisseurs étrangers utilisent pour échanger des actions de classe A par le biais de programme de connexion entre les bourses de Shanghai, Shenzhen et Hong Kong, a enregistré un afflux net de 11 milliards de yuans, dont 7 milliards ont inondé le marché au cours de la matinée.

A Hong Kong, l’indice de référence Hang Seng s’est renforcé de 0,47 %, tandis que l’indice Hang Seng TECH, un sous-indice, a augmenté de 0,88 %.

Mercredi, l’indice Golden Dragon du Nasdaq, qui suit les entreprises chinoises cotées sur les bourses américaines, a enregistré une hausse majeure de 9,62 %. L’indice a augmenté de plus de 42 % au mois de novembre, affichant la plus forte hausse mensuelle jamais enregistrée.

Le constructeur d’automobiles à nouvelles énergies Xpeng, coté à la bourse de New York, a vu le prix de ses actions s’envoler de près de 48 % mercredi, tandis que les actions de ses homologues, incluant Li Auto et Nio, ont augmenté de près de 20 %.

Ce rebond des actions chinoises s’est produit peu de temps après la confirmation mercredi par le président de la Fed, Jerome Powell, que des hausses plus petites des taux d’intérêt seraient à prévoir et pourraient débuter en décembre.

Le marché boursier des Etats-Unis a répondu de manière positive à cette annonce, avec le Dow Jones Industrial enregistrant une hausse de 2,18 % mercredi, tandis que le Nasdaq a fermé sur une hausse de 4,41 %.

D’après les analystes d’Industrial Securities, l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 7,7 % en glissement annuel au mois d’octobre, soit moins que les attentes du marché. Les taux d’intérêt des obligations du Trésor américain et l’indice du dollar américain ont ainsi diminué. Dans ce contexte, les facteurs négatifs externes affectant le marché des actions de classe A se sont atténués.

Les capitaux étrangers vont probablement retourner sur le marché chinois, notamment car les actions locales présentent une valeur d’investissement plus élevée, étant donné leur valorisation et leur prime de risque, notent les analystes.

Même si le dollar US a enregistré une forte appréciation cette année dans le cadre des six vagues de hausse des taux d’intérêt, l’indice du dollar US a chuté de 5,02 % en novembre, enregistrant sa pire performance mensuelle de ces 12 dernières années. Les données de la Commission du commerce à terme des marchandises (CFTC) des Etats-Unis montrent que les positions courtes du dollar US ont atteint 1,82 milliard de dollars le 22 novembre, son niveau le plus élevé depuis juillet 2021.

Le yuan a continué sa tendance à la hausse, qui a débuté mardi. Le yuan onshore a gagné plus de 1000 points de base pour atteindre les 7,08 mercredi, parvenant même à 7,04 au cours des échanges de la matinée de jeudi. Le taux de change du yuan offshore face au dollar US, qui reflète les perspectives des investisseurs internationaux sur la devise chinoise, a également augmenté de 760 points de base mercredi.

Ming Ming, économiste en chef chez CITIC Securities, note que le dollar US a clairement passé son pic périodique. La pression à la dépréciation ressentie par le yuan au cours de ces derniers mois devrait donc s’atténuer progressivement.

Même si le dollar montre un rebond plus fort que prévu au cours des prochains mois, le yuan ne retrouvera vraisemblablement pas les niveaux bas enregistrés plus tôt cette année. Selon lui, l’amélioration des perspectives économiques de la Chine, l’atténuation de la pression sur les flux extérieurs de capitaux dans les marchés boursiers et obligataires, ainsi que la demande satisfaite pour les règlements des opérations de change soutiendront la valeur du yuan.



Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn