Envoyer [A A]

La Chine publie la liste 2021 des 500 premières entreprises du pays

French.china.org.cn | Mis à jour le 26. 09. 2021 | Mots clés : liste des 500 premières entreprises chinoises

La Chine a publié samedi la liste des 500 premières entreprises chinoises pour 2021, montrant une amélioration des performances commerciales et une meilleure structure industrielle.

Les revenus d'exploitation combinés des 500 plus grandes entreprises chinoises ont atteint 89 830 milliards de yuans (environ 13 900 milliards de dollars) en 2020, en hausse de 4,43% par rapport à l'année précédente, selon la liste publiée conjointement par la Confédération des entreprises de Chine et l'Association chinoise des directeurs d'entreprise.

Ces entreprises ont engrangé 4070 milliards de yuans de bénéfices totaux, en hausse de 4,59% par rapport aux entreprises de la liste de 2020.

La State Grid Corporation of China arrive en tête de la liste, suivie de la China National Petroleum Corporation et de la China Petroleum & Chemical Corporation.

Le seuil de revenus des 500 premières entreprises chinoises a augmenté de 3,28 milliards de yuans par rapport à il y a un an, pour atteindre 39,24 milliards de yuans, selon les données.

Le nombre d'entreprises dont les revenus ont dépassé les 100 milliards de yuans est passé à 222, dont 8 qui ont déclaré des revenus de plus de 1000 milliards de yuans.

La liste de cette année a également montré une amélioration de la structure industrielle, alors que davantage d'entreprises de services modernes et de hautes technologies, telles que les fabricants d'équipements de communication et les entreprises de logistique, ont été incluses.

Les dépenses moyennes de recherche et développement (R&D) des 500 plus grandes entreprises chinoises se sont élevées à 2,94 milliards de yuans, en hausse de 17,95% par rapport à l’année précédente. Le ratio de leurs dépenses de R&D par rapport à leurs revenus d'exploitation a atteint un nouveau sommet de 1,77%.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn