Envoyer [A A]

Les plateformes en ligne chinoises soutiennent le dynamisme du commerce mondial

French.china.org.cn | Mis à jour le 06. 08. 2020 | Mots clés : e-commerce,COVID-19,commerce mondial

Les plateformes de e-commerce chinoises aident à connecter les usines chinoises et l'énorme demande mondiale alors que le monde est toujours aux prises avec la pandémie de COVID-19, avec des plateformes comme AliExpress gagnant une influence considérable sur les marchés étrangers, selon un nouveau rapport.

AliExpress, un détaillant en ligne qui s'adresse en grande partie aux clients étrangers, est déjà le site d'achat le plus populaire en Lettonie et en Lituanie, a fait savoir la semaine dernière le ministère chinois du Commerce, citant des informations dans les médias locaux. Le taux d'adoption locale d'AliExpress, qui appartient au géant du commerce électronique Alibaba, a dépassé celui d'Amazon et d'eBay dans les deux pays, a indiqué le ministère.

Ces résultats sont conformes à une enquête précédente menée par la société de logistique Latvijas Pasts, selon laquelle AliExpress avait été consulté par au moins 83% de tous les résidents locaux et où plus de 2/3 d’entre eux avaient effectué des achats via la plateforme.

« Ces résultats arrivent à un moment où la Chine se lance dans une voie “à double cycle” liant le développement économique national et international », a noté Cao Lei, directeur du Centre de recherche sur le commerce électronique au Internet Economy Institute.

En Espagne et en Italie, AliExpress a vu son trafic augmenter respectivement de 20% et 14% au cours du premier trimestre par rapport à l’année précédente, selon les données de SimilarWeb.

Le commerce électronique chinois dans des domaines tels que la diffusion en direct a également fait des vagues. Dima Romashko, animateur télé ukrainien pour une chaîne musicale et influenceur âgé de 29 ans soutenant des marques sur AliExpress, a déclaré que les changements d'attitude des gens à l'égard des marques chinoises étaient phénoménaux.

« Auparavant, beaucoup de gens ne faisaient pas beaucoup confiance aux produits chinois. Aujourd'hui, leur qualité augmente rapidement, avec Xiaomi, DJI et Huawei devenant des marques mondiales de premier plan, tandis que plusieurs petites marques se sont également fait un nom », a-t-il affirmé.

« Je suis heureux de voir ces changements parce que je sais que la qualité (est bonne). Je suis également heureux parce que je peux maintenant partager des produits de qualité avec mes amis occidentaux ».

Pinduoduo, entreprise basée à Shanghai, a annoncé fin juillet qu'elle lançait son projet de Pavillon national et qu’elle investirait pour aider davantage de marques étrangères de qualité à accéder au marché chinois.

Le jour de l'inauguration, le « Pavillon national du Chili » a été dévoilé en présence de l'ambassadeur du Chili en Chine, Luis Schmidt, et du vice-président de Pinduoduo, Chen Qiu. Du vin, du miel et des crabes royaux importés du Chili ont été mis à la disposition des acheteurs chinois à des prix abordables.

« J'ai été témoin des énormes changements apportés par l'économie chinoise au commerce chilien. Maintenant, nous sommes à nouveau confrontés à une sorte de réaction chimique entre le nouveau commerce électronique et les produits chiliens », a déclaré M. Schmidt dans un communiqué de presse publié par Pinduoduo.

Une session de diffusion en direct tenue le même jour a attiré 710000 utilisateurs, tandis que les ventes de produits ont été multipliées par 3,3 par rapport à l’année précédente.

Sur le portail de ventes en gros sortantes d'Alibaba, la capacité de prédire les demandes des clients à l'aide du big data (mégadonnées) a permis de stimuler les entreprises d'exportation.

« Nous avons vu les ventes surpasser la tendance à la baisse et enregistrer une croissance mensuelle de 335% depuis mars, lorsque les mesures de confinement liées aux coronavirus sont devenus plus courantes à l'étranger », a indiqué Liu Yongya, chef des affaires internationales chez Yili Lingerie, un producteur de sous-vêtements de la province du Guangdong.

Le site a encouragé les commerçants à adopter un modèle « prêt à être expédié », ce qui signifie qu'ils préparent des produits semi-finis et effectuent des ajustements de dernière minute en fonction des données d'Alibaba sur les préférences des clients qui pourraient différer considérablement d'une région à l'autre.

Le site de ventes en gros sortantes d'Alibaba a vu ses volumes de transactions augmenter de 126% en juin et a maintenu une croissance à trois chiffres en juillet, selon son directeur général Zhang Kuo.

« La numérisation, qui accélère les délais de production des produits, est devenue une nécessité et une méga tendance irréversible pour le commerce extérieur », a-t-il déclaré.

Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.
Source:french.china.org.cn